Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


21/10/2012

Saint-Césaire - « La technique et l'équilibre » dès 7 ans à l’Entente pour l’aïkido

DSC05346 (Copier).jpgMarc Riga, ceinture noire et Claude Remise (à droite), professeur d'aïkido.

Fondée en 1974, l’Entente pour l’aïkido de Nîmes a repris ses cours, dans la salle du gymnase Gaston Lessut à Saint-Césaire, sous la houlette de Claude Remise, son professeur. Longs cheveux blancs, le physique un peu « rebondi », souriant et calme, cet instructeur de haut niveau retrouve sa faconde lorsqu’il s’agit de parler de son club, dont il a été le président, et de l’art qu’il enseigne.

« L’aïkido est une discipline où la connaissance de soi est particulièrement sollicitée, confie-t-il. C’est une école de la vie, une ouverture sur chaque individu. Le respect y est primordial. Nous mettons tout en œuvre pour que les élèves soient heureux, détendus. Ici, il n’y  pas de compétition et il n’est question ni d’âge, ni de poids, pas plus que de différence de sexes. Dans cette discipline, il n’y a pas de rapport de force, tout est une question de technique et d’équilibre. Elle est adaptée au monde moderne, ouverte à tous. »

Le club compte depuis le mois de juin, une ceinture noire de plus : Marc Riga. Lui aussi est tout acquis à la cause de l’aïkido : « On est à l’écoute de soi et des autres. On ressent une sensation de plénitude. » Ces sensations, tous les deux souhaitent les faire partager à tous, y compris aux plus jeunes.

DSC05321 (Copier).jpg« Les cours pour les enfants ont repris cette année, précise Claude Remise. Nous les accueillons dès 7 ans et jusqu’à 15 ans. Bien sûr, les adultes ont aussi leurs cours. Ce qui est très important c’est que chacun peut y accéder à n’importe quel moment, y compris les débutants. Ils sont adaptés à chaque nouvel arrivant. »

Cette discipline attire de plus en plus de monde. Les deux champions sont près à vous accueillir et vous renseigner au gymnase Gaston Lessut, les mardis et jeudis soir, hors vacances scolaires, à partir de 18h 30.

Site internet : aikidonimes.jimdo.com

25/10/2011

Saint-Césaire - IUT : la saison de football de ces étudiants sera notée

DSC01350 (Copier).jpgComme tous les étudiants de l’IUT, ceux de deuxième année de gestion entreprise et administration (GEA) doivent présenter un projet, qui sera noté dans le cadre de leurs études. Comment faire preuve d’innovation dans le domaine ?

Alexis Candela et Mathieu Chamayou  ont eu l’idée de créer une équipe de football qui jouera le championnat académique des universités. « L’innovation, dans cette idée qui peut paraître simple, est qu’on ne crée pas un événement ponctuel mais un événement durable. Pour la saison sportive, il nous faut gérer le calendrier, les déplacements, les équipements… Et ce n’est pas facile. En plus, nous sommes conscients d’avoir un rôle de représentation, nous voulons nous faire connaître de la meilleure des façons. L’aventure est bien partie car nous avons déjà l’appui de Françoise Cruz, chef du département GEA, et de la municipalité qui met ses installations à notre disposition. »

Mathieu Chamayou  ajoute : « Nous sommes partis de rien, c’est qui nous rend hyper motivés. Nous allons donner une formidable image de notre école au niveau régional et même national, car notre ambition est de participer au championnat de France réservé aux IUT. » Pierre Lalague, professeur responsable des sports à l’IUT, est heureux d’une telle initiative : « Elle responsabilise ces élèves qui seront appelés à gérer des événements et des équipements sportifs. Ils ont mis la barre haut mais ils vont réussir. »

 Un premier succès, l’équipe est heureuse et fière d’avoir le parrainage de deux joueurs de Nîmes Olympique : Sébastien Piocèle et Renaud Ripart, qui est d’ailleurs un ancien élève de GEA. Cependant, s’ils ont trouvé un sponsor pour leur premier jeu de maillots, Alexis et Mathieu sont en quête d’autres partenaires pour financer un deuxième jeu, les frais de licences ou encore les déplacements.

Contact : fungea2011@gmail.com

03/10/2011

Saint-Césaire - l’Ecole Nîmoise de budo dans la cour des grands

DSC00945 (Copier).jpgJacques Lecomte et quelques-uns de ses jeunes élèves qui ont fait leur rentrée sportive.

Créée en 1999 l’Ecole Nîmoise de Budo ne cesse de confirmer l’excellence de ses cours. Pour les non-initiés, il est bon de rappeler que le budo regroupe l’ensemble des arts martiaux. Le club est devenu une référence dans le Gard et les résultats sont là pour en attester. Son professeur, et président, Jacques Lecomte vient d’être nommé 5è dan d’aïkido, ce qui en fait un des instructeurs les plus gradés de la région Languedoc-Roussillon. Il est aussi désigné comme représentant de l’Ecole Ukrainienne de systema kadochnikov (art martial russe) en France. De plus, Magali Cuffia et Didier Kane ont obtenu leur ceinture noire tandis que Michel Aroui se voyait décerner le diplôme d’enseignant.

Jacques Lecomte est très fier des résultats obtenus : « C’est l’aboutissement de longues années de travail. Ma meilleure récompense, c’est quand un de mes élèves devient professeur. Cependant, une de mes fiertés reste d’enseigner à des jeunes ou des adultes, des règles de vie et une autre façon d’aborder les problèmes quotidiens grâce à un équilibre corporel et mental. Le côté zen de la pratique plait énormément aux élèves. On ne trouve jamais chez nous l’aspect dissipé vu dans d’autres sports. Il y a aussi la notion de respect qui prime.»

C’est donc sereinement que les 81 élèves ont repris Les cours dispensés les lundis, mercredis et vendredis au soir. Un petit bémol cependant, les installations du centre Gaston Lessut sont vétustes et mériteraient une bonne réfection.

Contact : 06 71 70 44 09

09:26 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : budo, aïkido, jacques lecomte |  Facebook | | |

24/06/2011

Saint-Césaire - Changement de président au club de judo

judo st césaire 4.jpgSamedi dernier était une journée exceptionnelle pour le Judo Club de St Césaire : Sophie Garcia présidait pour la dernière fois la remise des récompenses. Avec Véronique Laudé et Alexandre Salomé, les professeurs, elle procédait à la remise des grades, attribuant à chaque judoka sa nouvelle ceinture. Cette année, le trio était accompagné d’une invitée exceptionnelle : Gisèle Mendy, sélectionnée aux JO de Pékin, 9è au championnat du monde et championne d’Afrique, avait fait l’amitié de sa présence. Les enfants étaient fiers et ravis de prendre le cadeau que leur tendait cette championne de haut niveau.

Quant à Sophie Garcia, c’est avec un pincement au cœur qu’elle quitte la présidence du club : « Cela fait sept ans que je m’investis du mieux que je peux car j’aime ce club. Malheureusement, je suis obligée d’arrêter par manque de disponibilité. J’ai vécu une aventure formidable : à la scission du club omnisport nous avons été plusieurs, en équipe soudée comme il se doit pour un sport individuel, à vouloir faire vivre le club de judo, dans l’intérêt des jeunes de Saint-Césaire. Le démarrage n’a pas été facile, mais grâce à l’obstination de tous, dirigeants et parents, nous avons obtenu un beau résultat : ce club est devenu une référence. »

Pour son dernier discours, elle remerciait chaleureusement ces personnes qui l’avaient accompagnée dans cette entreprise et souhaitait bonne route à Peggy Neville, la nouvelle présidente. A entendre l’ovation qui a suivi, il est certain que Sophie a fait l’unanimité au sein du club.

Contact : 06.81.21.73.09.judo st césaire 1.jpgjudo st césaire 6.jpgjudo st césaire 7.jpgDSC00106.JPGjudo st césaire 2.jpgjudo st césaire 5.jpg

10:38 Publié dans Actualités, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : judo |  Facebook | | |

05/06/2011

La Bastide - Un raid handicap pour les juniors gardois

DSC03889.JPGMercredi dernier était un jour un peu spécial pour certains jeunes : atteints d’un handicap physique ou moteur, ils ont participé à un « raid handicap junior ». C’est le comité départemental handisport du Gard, avec le soutien du conseil général,  qui organise ces journées.

 Pour Vivien Fournier, chargé de mission au sein de ce comité, ce genre de manifestations est indispensable : « Nous en organisons dans plusieurs villes de tout le département, tous les mois. Elles permettent aux enfants de s’affirmer, malgré leur handicap, dans des disciplines variées comme le vélo, façon vitesse ou ludique, la sarbacane,  le canoë kayak ou la course d’orientation. Il y a bien sûr l’esprit compétitif, chaque épreuve est chronométrée et notée pour un classement symbolique, mais aussi l’esprit solidarité et surtout le bonheur d’avoir réussi. D’autant que  rien n’est évident, pour qui que ce soit d’ailleurs : par exemple il n’est pas aisé d’utiliser correctement une pagaie pour la première fois.»

Mais les jeunes apprennent vite et lors de la remise des récompenses, ils étaient une vingtaine à être surpris et formidablement heureux des exploits qu’ils venaient d’accomplir. 

09:47 Publié dans Associations, Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : handisport |  Facebook | | |

12/03/2011

Stéphane Amalberti est le nouveau président du club de plongée Explo Atlantide

IMG-20110218-00008.JPGStéphane Amalberti (à gauche) succède à Claude Wacquant.

Stéphane Amalberti se lance dans le bain : il devient président de l’école de plongée Explo Atlantide. Lors de la dernière assemblée générale,  Claude Wacquant, qui aspirait à un repos bien mérité, lui a cédé sa place après un mandat de 10 ans.

Stéphane Amalberti veut accentuer la politique dynamique déjà instaurée : « Notre association est affiliée à la fédération française d’études et sports sous-marins depuis 1993, nous avons donc une longue expérience dans le domaine de la plongée. Mais il faut toujours aller de l’avant, aussi nous travaillons avec un nouvel encadrement pour préparer les passages de niveaux 1 et 2. »

Car la plongée attire de plus en plus d’adeptes.  « L’eau a toujours attiré les gens, mais la découverte d’un monde coloré, animé et silencieux rend cet élément magique. Attention ! cela demande une certaine forme physique, détaille-t-il.  Tous les jeudis nos adhérents se retrouvent à la piscine de Pablo Neruda et font 4 sorties annuelles à la fosse de plongée Némausa, pour le perfectionnement. » Une fois au point, les amateurs vont à l’air libre apprécier les résultats de leurs efforts. « Le tout est couronné de sorties en mer consacrées à l’exploration sous-marine, poursuit le nouveau président. »  

Aux profanes désormais de s’informer grâce à une séance gratuite de l’activité, clôturée par un baptème de plongée en piscine. « C’est une excellente approche. »

A l’approche des beaux jours nul doute que nombreux seront ceux tentés par cette activité.

Contact : epoaplongée@gmail.com

14/01/2011

Saint-Césaire - Le boulodrome au début d’une aire nouvelle

boule St Césaire 3.JPGC’est sur des jeux entièrement refaits que les 130 sociétaires de la Boule de St Césaire vont pouvoir s’adonner à leur passion. Pour fêter l’événement, un apéritif était organisé ce samedi 8 janvier. Richard Tibérino, adjoint délégué au quartier, avait tenu à être aux côtés du président  Robert Ribes.

Ce dernier, heureux, était très dithyrambique sur le sujet  : « Le lieu est exceptionnel. Spacieux, ombragé et d’accès facile il favorise tout d’abord la convivialité. Mais, pour être reconnue au haut niveau, une association doit avoir des ambitions pour l’organisation de compétitions importantes. Il fallait donc un plus pour satisfaire ces ambitions. Il est venu par la réfection du boulodrome : grâce à la municipalité qui a adhéré à notre projet, le terrain a été refait (il est très sélectif) et les bancs ont été repositionnés. Nous avons désormais huit jeux réglementaires de « longue » ce qui nous permet d’envisager l’organisation des championnats du Gard. En attendant nous allons tester officiellement cette nouvelle surface dès les 12 et 13 mars par un grand concours au jeu provençal ».

boule St Césaire 1.JPGDeux mots suffisent pour qualifier le président Ribes : gentillesse et détermination. Est-ce là la clé de la réussite grandissante du  club ?

« Depuis 1989, date de sa création, les différentes équipes dirigeantes ont su allier la convivialité, dont j’ai déjà parlé, à l’esprit de compétition qui est aussi nécessaire, voire obligatoire. S’il y a les pétanques entre amis ou les sorties, il y a aussi les concours où tout le monde devient sérieux, n’envisageant que la gagne ! En 2010, nous en avons organisé trente-huit. Cette année le premier gros challenge sera l’organisation du qualificatif doublette au championnat du Gard de jeu provençal, le 8 mai. Cette alchimie fait que nos sociétaires sont toujours plus nombreux et que les dames, qui adorent les compétitions, en représentent près de 10 % ».

 Le club organise son loto le 23 janvier à 15h, pour commencer l’année en toute détente, bien que… là aussi, quelquefois l’esprit de compétition prédomine.

Contact : Robert Ribes 06 21 97 88 05

boules 030111 5.JPG