Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/10/2012

La Bastide - Tri de bétail avec des taureaux américains

taureaux, tour magno gardianoL'étalon Kaldo d'Arbaud sera de la fête.

 Dimanche 28 octobre, verra un événement inédit, sur le site de la Tour magno gardiano, à la Bastide. Une journée découverte au tri de bétail est proposée aux cavaliers de clubs avec une particularité importante, les bêtes seront des taureaux américains qui ne connaissent ni cette pratique de tri, ni les lieux.

« Il s’agira de trier des taureaux et de les conduire, un peu à la façon d’une abrivado, tout au long d’un parcours jalonné d’obstacles, explique Patrick Juan, l’un des responsables du club. Nous attendons beaucoup de monde car la journée promet d’être animée. Ce sera une première pour les cavaliers et les taureaux dont on ne peut pas prévoir toutes les réactions. Les côtés amusements et cocasse sont garantis. Le début des réjouissances est prévu à 9h. »

Tous les cavaliers désireux de connaître les joies d’une équitation de travail, peuvent s’inscrire auprès du secrétariat de la Tour magno gardiano, moyennant une participation de 10 €. Repas, buvette et location de chevaux du club sont prévus.

 
Tour magno gardiano, route de Générac, contact et inscriptions : tél. 04 66 38 36 30.

21/10/2012

Saint-Césaire - « La technique et l'équilibre » dès 7 ans à l’Entente pour l’aïkido

DSC05346 (Copier).jpgMarc Riga, ceinture noire et Claude Remise (à droite), professeur d'aïkido.

Fondée en 1974, l’Entente pour l’aïkido de Nîmes a repris ses cours, dans la salle du gymnase Gaston Lessut à Saint-Césaire, sous la houlette de Claude Remise, son professeur. Longs cheveux blancs, le physique un peu « rebondi », souriant et calme, cet instructeur de haut niveau retrouve sa faconde lorsqu’il s’agit de parler de son club, dont il a été le président, et de l’art qu’il enseigne.

« L’aïkido est une discipline où la connaissance de soi est particulièrement sollicitée, confie-t-il. C’est une école de la vie, une ouverture sur chaque individu. Le respect y est primordial. Nous mettons tout en œuvre pour que les élèves soient heureux, détendus. Ici, il n’y  pas de compétition et il n’est question ni d’âge, ni de poids, pas plus que de différence de sexes. Dans cette discipline, il n’y a pas de rapport de force, tout est une question de technique et d’équilibre. Elle est adaptée au monde moderne, ouverte à tous. »

Le club compte depuis le mois de juin, une ceinture noire de plus : Marc Riga. Lui aussi est tout acquis à la cause de l’aïkido : « On est à l’écoute de soi et des autres. On ressent une sensation de plénitude. » Ces sensations, tous les deux souhaitent les faire partager à tous, y compris aux plus jeunes.

DSC05321 (Copier).jpg« Les cours pour les enfants ont repris cette année, précise Claude Remise. Nous les accueillons dès 7 ans et jusqu’à 15 ans. Bien sûr, les adultes ont aussi leurs cours. Ce qui est très important c’est que chacun peut y accéder à n’importe quel moment, y compris les débutants. Ils sont adaptés à chaque nouvel arrivant. »

Cette discipline attire de plus en plus de monde. Les deux champions sont près à vous accueillir et vous renseigner au gymnase Gaston Lessut, les mardis et jeudis soir, hors vacances scolaires, à partir de 18h 30.

Site internet : aikidonimes.jimdo.com

10/04/2012

Saint-Césaire - L’académie de danse de Frédérique Basset rafle une multitude de trophées

DSC02419 (Copier).jpgToutes les Nîmoises ont obtenu une récompense à Carcassonne.

Ancienne soliste du ballet de Marseille, sous la direction de Roland Petit, Frédérique Basset enseigne la danse classique depuis de nombreuses années à Saint-Césaire, avec à la clé de nombreuses récompenses pour ses élèves. Un an après avoir créé sa propre académie de danse, le succès est toujours là.

Les vingt-six élèves qui ont présenté le concours régional de la Confédération nationale de danse, qui regroupait près de sept cents concurrents à Carcassonne, ont toutes obtenu un trophée. Ce sont six premiers prix, cinq deuxièmes et quinze troisièmes, qui sont venus récompenser une année d’efforts.

Frédérique Basset explique l’importance de ces résultats : « Ce concours est un véritable test pour l’élève. Il lui permet de se dépasser, en essayant de faire abstraction du trac. Chaque élève sort du cocon de l’école et se retrouve seul sur scène pour présenter une variation imposée. A cet instant il faut tout donner et ne penser qu’à la danse. De plus, il mesure son niveau par rapport aux autres danseurs et peut se situer au niveau régional, en acceptant la loi, parfois dure, des concours. »

Six jeunes filles ont obtenu un premier prix synonyme de qualification pour le concours national qui ouvre les portes des grandes écoles de danse. Ainsi, Maguelone Buttet, Marine Delon, Olivia Hacquet, Laure Maillard, Emma Mino et Perrine Reiniche iront défendre leurs chances à Nice.

Pour montrer que la danse classique est la base de toutes les danses, même les plus atypiques, Frédérique Basset organise un stage de comédie musicale du 2 a 6 juin.

 
Le gala de l’académie aura lieu le 29 juin, à 20 heures, au théâtre de Nîmes, 1 place de la Calade.

18/12/2011

Saint-Césaire - Le Choeur de Marguerittes, chorale à succès

DSC01641 (Copier).jpgJean Jourdan (à droite) dirige le Choeur de Marguerittes.

Dimanche dernier, dans l’église de Saint-Césaire, les guitares classiques ont cédé la place aux chanteurs. Le Chœur de Marguerittes, chorale de l’association Li Coute Negre, dirigé par Jean Jourdan, a conquis un public venu nombreux. Un répertoire varié allant de la chanson populaire aux traditionnels chants de Noël, en passant par le negro spiritual et une interprétation magistrale, deux atouts maîtres qui ont permis d’assister à un grand spectacle.

Le père Serge Cauvas se réjouissait de cette initiative. « Outre sa destination cultuelle naturelle, ce lieu historique du XIe siècle, est ouvert à toute expression culturelle. Nous devons le restaurer pour un meilleur accueil des gens. Le concert d’aujourd’hui entre dans le cadre des manifestations réalisées pour la restauration de l’église. Grâce aussi au partenariat de la Ville, le chauffage va être refait, les murs nettoyés et traités au lait de chaux, le problème de l’humidité solutionné. Les travaux vont débuter en 2012, ce sera l’aboutissement du projet ».

16/12/2011

Saint-Césaire - La guitare jouée du solo au quintette

DSC01635 (Copier).jpgCes guitaristes jouaient ensemble pour la première fois.

Du solo au quintette, le concert donné samedi dernier dans l’église de Saint-Césaire par The Quintette a ravi tous les amoureux de guitare classique.

Devant un très nombreux public, Mai Cao, Camille Marc, Antoine Gagnebien, Jules Gonzales et Paul Guteriez ont interprété des œuvres de Levesque, Tarrega, Brouwer et bien d’autres. Pour Frédérick Maggio, leur professeur, c’est une épreuve importante qu’ils affrontaient. « Ils ont entre 15 et 17 ans et jouent tous ensemble pour la première fois. Ils s’assument entièrement comme des guitaristes classiques, ils n’ont aucun complexe. Le fait d’avoir choisi un répertoire méconnu les a obligés à travailler encore plus et découvrir une musique qui les a conquis ».

Mais cette soirée revêtait aussi un caractère exceptionnel pour Guy-Jean Maggio, papa de Frédérick et créateur de l’école : « Elle ouvre une série d’événements qui ponctue les 35 ans de l’école. Elle est aussi symbolique pour moi : les premiers cours que j’ai donné étaient de guitare classique et c’est dans cette église que j’ai réalisé mon premier enregistrement, il ya 30 ans ». A écouter le concert, on peut dire que les jeunes talents sont prêts pour la relève.

DSC01634 (Copier).jpgFrédérick Maggio et ses élèves.

DSC01638 (Copier).jpg

Les guitaristes avec Guy-Jean Maggio (à droite) et son fils Frédérick.

03/12/2011

Saint-Césaire - Concert

C’est une première pour l’église de Saint-Césaire qui accueillera, samedi 10 décembre, à 19h 30, un concert exceptionnel de guitare classique donné par les jeunes talents de l’école Guy-Jean Maggio. Tous les amoureux de musique pourront découvrir (ou redécouvrir) les œuvres de Tarrega, Ayala, Villa Lobos ou encore Bartoli, Barrense Dias et bien d’autres, interprétées par de jeunes musiciens sous la houlette de leur professeur Frédérick Maggio. Un spectacle à ne pas manquer, l’entrée est gratuite.

30/11/2011

Saint-Césaire - Loto des Aînés

Les Aînés de Saint-Césaire organisent leur traditionnel loto ce dimanche 4 décembre, dès 15h à la salle municipale, rue de Mascard. De nombreuses quines et plusieurs cartons pleins seront proposés aux joueurs, dans une ambiance très festive.