Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


21/03/2011

St Césaire - L’association du Patrimoine a fêté ses 20 ans lors de la dernière assemblée générale

patrimoine 2011 3.JPGFrancis Brun (à gauche) succède à Jean-Jacques Bernard (au centre), René Poujol (à droite) restant un fidèle membre du bureau.

Séquence émotion lors de la dernière assemblée générale : après 20 ans de présidence Jean-Jacques Bernard  tenait à passer le flambeau à Francis Brun qui devient le nouveau président de l’association créée en 1991. Nommé président d’honneur Jean-Jacques Bernard continuera à œuvrer pour la sauvegarde du patrimoine public du village.

C’est dans ses nouvelles fonctions que Francis Brun abordait devant une salle garnie les différents thèmes de la réunion. Au bilan des activités 2010, il mettait en évidence la pose d’une plaque signalant la présence du puits à l’origine du village et la bonne tenue du lavoir.

Il évoquait ensuite les tâches futures : « Paradoxalement, pour s’occuper du passé il faut prévoir l’avenir. En 2011 nous allons travailler sur trois demandes essentielles. Tout d’abord la rénovation de four à chaux, seul représentant dans la région de ce type de fours dits « primitifs » : la municipalité a voté son financement, nous allons en suivre le chantier. Puis, de concert avec la communauté catholique et la municipalité, nous demandons le classement aux bâtiments de France de l’église romane de Saint-Césaire, tant pour le côté architectural pour que celui historique. Datant du XIe siècle c’est la seule de l’époque vraiment conservée sur le territoire nîmois. Enfin, nous demanderons à préserver la colline du Moulin à Vent en tant que zone de garrigue. »

Jacques Perotti, adjoint délégué à l’urbanisme, assurait du soutien de la ville pour toutes ces démarches et Bernard Auzon-Cape, conseiller général, informait que le Conseil Général pouvait aussi apporter sa contribution. Les membres du Patrimoine de Saint-Césaire ne pouvaient être que ravis.

Contact : Francis Brun, 04 66 23 94 21 ou sur patrimoine-stcesaire.blogspot.com

patrimoine 2011 2.JPG

patrimoine 2011 15.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/02/2011

Saint-Césaire - Le bassin de rétention est opérationnel

bassin de rétention,eauC’est un des chantiers prévus dans la lutte contre les inondations qui s’achève à St Césaire. Un bassin de rétention occupe désormais le lieu de l’ancienne cave coopérative. Sa capacité de 7 000 m3 reçoit les eaux captées principalement aux avenues de la Gare et Georges Dayan sur lesquelles le réseau de collecte d’eaux pluviales a été entièrement refait.

Jacques Gay est très concerné par cette réalisation : sa maison était constamment inondée par fortes pluies, il s’est battu durant des années pour que des solutions soient mises en place. Autant dire que c’est avec une attention toute particulière qu’il a suivi les opérations et aujourd’hui il est plutôt optimiste : « Tout semble avoir été fait sérieusement,  Grâce aux travaux réalisés, cette partie de St Césaire devrait éviter pas mal d’inondations. Deux petits bémols cependant, il semble que l’eau qui traverse le bassin ne soit pas assez canalisée et qu’il n’y ait pas assez de pente en aval vers la bouche d’évacuation. De plus la nappe phréatique est à fleur, si l’eau stagne l’été nous risquons l’invasion de moustiques ».

Cependant tout n’est pas réglé, comme il le confirme : « Pour l’instant, tant que les travaux en aval ne sont pas faits, il y a un risque supplémentaire pour les gens qui comme moi, habitent près du bassin : le tuyau d’engouffrement amène l’eau dans un cadereau déjà saturé ce qui forcément crée problème. La ville ne peut pas tout faire en même temps, je le comprends très bien, j’espère seulement qu’il ne se passera rien avant la réalisation de ces travaux ».

D’autres étapes restent effectivement à franchir : s’occuper des deux bassins versants plus à l’ouest, vers l’avenue Pavlov et bien sûr pouvoir  réceptionner et maîtriser l’eau en aval, après la voie ferrée et l’autoroute.