Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/07/2018

Pissevin : Les enfants rêvent d’un quartier verdoyant et ludique

IMG_0090 (Copier).JPGIllyass, Kennan et Nizda, jeunes urbanistes.

Quel quartier aimeriez-vous voir ? C’est, en résumé, la question posée aux élèves des écoles primaires Langevin, Vaillant et Wallon, dans le programme Les petits urbanistes, une initiative de Patricia Hamel, coordinatrice du Réseau d’éducation prioritaire (Rep) et d’Olivier Larochette, responsable de la co-construction du Programme national de rénovation urbaine (PNRU).

En réponse, les jeunes font la part belle à la nature. Si les commerces présents dans leurs projets leur semblent une nécessité, c’est au milieu de grands espaces verts créés près de leurs habitations, très colorées, qu’ils souhaitent grandir. Deux priorités sont émises : des rues piétonnes et des aires de jeux pour les enfants où ils pratiqueraient le foot, l’escalade et autre tyrolienne, ayant même pensé à mettre à profit la pente naturelle située rue Lulli. Dans cet univers verdoyant les jardins partagés y auraient une place de choix.

« Avec Patricia, l’idée d’associer les enfants au projet de rénovation du quartier est venue naturellement car ils vivent ici et représentent l’avenir. Ils ont beaucoup d’imagination et apportent des idées nouvelles », confie Olivier Larochette, responsable également de la Maison de projets. Durant un semestre les enfants ont peaufiné le projet mettant un point d’orgue dans la création de maquettes pour le présenter. « On veut plus d’espaces de jeux et d’endroits sans voiture », explique Kennan, élève à Henri-Wallon.

Pour Virginie Izoird, enseignante dans cette école, l’idée de participation des élèves a « permis de travailler à la fois le texte, chacun présentant d’abord par écrit son quartier idéal et la mise en forme, les idées ont été reproduites sur des maquettes. Cela a permis aussi à un petit groupe d’élèves en difficulté, dont s’occupe ma collègue Marilyn Grossi, de se mettre en valeur en faisant du slam à partir des idées émises. »

IMG_0094 (Copier).JPGLa restitution des travaux a eu lieu vendredi 6 juillet, dans les locaux de la bibliothèque Marc-Bernard à Pissevin, en présence des initiateurs du projet, des élèves et leurs enseignants et de Laurent Burgoa, adjoint délégué à la Rénovation urbaine, pour qui l’initiative est parfaite : « C’est une excellente idée. Nous souhaitons depuis toujours associer les habitants au projet et là il y a la vision des jeunes qui est importante car ce sont eux qui habitent et habiteront le quartier dans les décennies qui arrivent. Le travail effectué par Olivier Larochette, Patricia Hamel et les enseignants est remarquable, je m’en réjouis. »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.