Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/06/2018

Saint-Césaire - Le lycée Jules-Raimu joue le jeu du programme Eramus +

DSC02792 (Copier).JPGLes protagonistes de cette formation européenne.

Cela fait maintenant neuf ans que le lycée Jules-Raimu a intégré le programme Erasmus + qui favorise les projets de mobilité en permettant les échanges entre jeunes européens. Cette année encore, ils ont durant un mois reçu six jeunes Espagnols en formation mécanique automobile, du lycée professionnel La Guineuata de Barcelone.

Si Erasmus + est un projet formidable dans sa finalité, échange entre jeunes pour favoriser un enrichissement professionnel et culturel, il nécessite un gros investissement de la part des professeurs de chaque pays. Céline Vignal, professeure de français, Pierre Fournier, professeur d’éducation physique et sportive et Martin Sumarriva, professeur en carrosserie, font partie de ces enseignants qui font vivre le projet avec grand plaisir, même s’il est compliqué à mettre en place chaque année, comme le confie Céline Vignal : « L’obtention de bourses pour ce projet est déjà compliqué. Cette année, nous n’avons pas eu de subvention, nous avons fait appel aux fonds de l’établissement. Mais le résultat est là, avec des échanges intéressants sur les façons d’enseigner de chaque pays et des connaissances de cultures différentes au niveau des établissements. Les jeunes apprennent beaucoup au niveau linguistique et professionnel. Les entreprises nîmoises réservent un excellent accueil à nos stagiaires espagnols, elles les apprécient beaucoup ».

Pierre Fournier y voit aussi « une diversité dans le travail qui est excellente et la création d’une dynamique au sein du corps enseignant ». Patrick Eiselé, responsable de Renault minute, à la concession Renault Nîmes, loue cette formation : « Les jeunes s’investissent à 200 %. Ils sont volontaires, tout est positif. Ils sont accompagnés jusqu’au bout par un technicien qualifié. Cette année nous avons reçu Bryan et je pense qu’il a beaucoup appris, d’autant qu’à Nîmes, l’espagnol n’est pas une barrière linguistique infranchissable ».

Bryan, justement, est « heureux d’avoir vécu cette expérience et une autre façon de travailler. Ici les ateliers semblent plus organisés que chez nous. » Toute l’équipe du Lycée est heureuse d’avoir obtenu des fonds pour 2019 qui permettront d’amener des jeunes de bac-pro mécanique de Jules-Raimu à Barcelone et d’autres de bac système-numérique à Prague, où les échanges auront lieu en Anglais.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.