Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


13/06/2018

Pech-du-Teil - Après 11 ans,Deny Jean quitte la présidence du comité

DSC02677 (Copier).JPGLes élus interrogés.

Président partant, abords d’un stade qui créent la grogne, mauvais état de la voirie,  lignes de bus,… le débat a été animé lors de l’assemblée générale du comité de quartier de Puech-du-Teil, jeudi 31 mai au collège Jules-Verne.

Tout d’abord Deny Jean, ému,  annonçait sa dernière assemblée en tant que président du comité de quartier, étant nommé en Corse. Sa personne et son bilan ont été vivement salués par tous. Puis différents problèmes ont été débattus.

Concernant la sécurité, en présence de Christophe Perrin, chargé de la sécurité publique à la préfecture, Richard Tibérino, adjoint délégué à la sécurité, annonçait l’arrivée de trente fonctionnaires de police supplémentaires dans le cadre de la Police de sécurité au quotidien (PSQ), sur Valdegour et Pissevin avec « un impact sur les zones périphériques ». Christophe Perrin rappelait qu’ « il n’y a pas de police sans la participation des citoyens. Le risque est partout. »

Sur la vie scolaire, la fermeture du collège Diderot et ses conséquences pour Jules-Verne venaient alimenter le débat.  Véronique Gardeur-Bancel, adjointe déléguée à l’enseignement scolaire et informait : « Un travail sur la sécurité et le transport des enfants, notamment pour ceux qui mangent à midi chez eux, a été fait. Nîmes métropole mettra en place un service entre midi et deux heures et l’arrêt situé avenue Kennedy sera sécurisé ».

Pour le transport urbain, une habitante évoquait sa crainte sur la possible déviation de la ligne de bus passant par la rue Eloy Vincent, « Ce serait l’abandon du cœur du quartier ».

Si le mauvais état de la voirie était aussi mis en avant, ce sont les abords du stade du Vallon qui ont suscité le plus de commentaires. « C’est une honte, déplorait une habitante, ce lieu magnifique n’est pas entretenu, l’herbe l’a envahi. » Richard Tibérino est d’accord pour mettre en valeur l’endroit avec un profond réaménagement : « Il y a eu des réunions mais il faut que les habitants s’approprient ce lieu ». Les habitants seront vigilants.

Un apéritif clôturait la réunion.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.