Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


10/05/2018

Carémeau - L'innovation présente au salon des modélistes ferroviaires

DSC02705 (Copier).JPGLes créations de Jean-Claude Martin ont fait la joie de tous.

Venus de toute la France, soixante-deux modélistes ferroviaires, fabricants ou collectionneurs de miniatures au 1/43e, professionnels et amateurs, se sont retrouvés dans les salons de l’hôtel Vatel, samedi 21 avril, pour la troisième année consécutive.

Michel Louette, membre de l’association des Amateurs constructeurs (Amco) est l’instigateur de ce grand rassemblement : « Le but est qu’au moins une fois par an on puisse échanger nos idées et faire part de nos trouvailles, car ce monde du modélisme ferroviaire est en constante recherche de la perfection ».

DSC02496 (Copier).JPGCette année, Jean Huitorel et Fred Servant ont su captiver ces passionnés. Le premier fait vivre les modèles réduits en les sonorisant : « Je digitalise tous les modèle. Un décodeur est inséré dans chaque machine pour produire le son. Un haut-parleur lui est adjoint pour émettre ce son dont l’originalité est d’être capté par des spécialistes dans les dépôts SNCF et donc rendu identique au son réel ». Tout aussi surprenant mais dans un registre différent, Fred Servant qui est artiste-peintre en décor et trompe-l’œil, s’intéresse à l’aspect du matériel sur son dernier lieu de vie, celui des « casses » où il attend d’être démonté : « Après différentes nuances de gris sur la tôle, je passe plusieurs patines pour la rouiller au maximum. Avec ces peintures, je suis en récréation, cela me change d’univers de travail ».

DSC02498 (Copier).JPGPour ce rendez-vous, les participants ont eu droit à une belle surprise. En prélude au salon, ils étaient conviés chez Jean-Claude Martin, à Bagnols-sur-Cèze, pour goûter aux joies d’une autre facette du modélisme celle de la vapeur vive. Les locomotives à vapeur qu’il a conçues, à l’échelle 1/3,5e et 1/8e, circulent sur un réseau de 400 m dans un superbe environnement, avec les installations ferroviaires nécessaires, comme le quai de gare et sa grue à eau pour le ravitaillement ou la rotonde. Ce salon reste une véritable mine de passion et de savoir-faire, bientôt, peut-être, s’ouvrira-t-il au public... c’est à espérer.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.