Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


22/03/2018

Puech-du-Teil - Le tour de France de l'égalité hommes-femmes fait étape au Telquel théâtre

DSC02378 (Copier).JPGMise en condition avant le spectacle de la compagnie.

L’égalité entre femmes et hommes, voila le thème on ne peut plus d’actualité avec lequel l’association des Mille couleurs a voulu sensibiliser les esprits des habitants de Pissevin. Ces derniers, des plus jeunes au plus âgés, étaient invités à participer à l’une des représentations de Décontes du quotidien et autres chroniques féminines proposées au Telquel théâtre, rue Edmond-Carrière à Pissevin entre le 12 et le 16 mars, par la compagnie Les Boudeuses, quatre actrices formidables .

« Ce spectacle s’inscrit dans le cadre du tour de France de l’égalité entre les femmes et les hommes, explique Raouf Azzouz, directeur de l’association. Nous le proposons avec de nombreuses autres actions en partenariat avec la Ville, le Département et l’Etat avec pour but de dénoncer et combattre le sexisme encore beaucoup trop présent aujourd’hui. Il est bon de bousculer l’état d’esprit de certains. »

Lors de la représentation du mercredi 14 mars, de nombreux jeunes ont assisté mais surtout participé au spectacle des Boudeuses. A travers des scènes de la vie, accompagnées d’émotion, fous rires, rires, elles questionnent sur le rôle et la place des femmes : « Qui sont-elles ? Que pensent-elles ? Pensent-elles ? » Dès le début le ton était donné : chaque spectateur se voyait attribuer un badge avec un nom et un rôle de personnage imaginaire. Puis il passait sous les jupons d’une femme, belle mise en scène, et pénétrait dans l’univers des Boudeuses pour jouer un rôle dans différentes situations au cœur desquelles on retrouvait les femmes et leurs problèmes au quotidien. Si la poésie et l’humour étaient bien présents, ce questionnement a interpellé plus d’un jeune et le débat n’en a été que plus riche. Lors de chaque séance les quatre artistes composant la compagnie ont adapté rôles et textes en fonction de l’âge des personnes présentes. 

« Toutes les séances ont affiché complet, note Raouf Azzouz. C’est important pour nous que les gens puissent prendre conscience qu’il existe encore malheureusement une inégalité entre hommes et femmes, notamment dans des quartiers souvent décrits comme porteurs de ce genre de problème. » D’autres actions ont été réalisées autour du respect de l’égalité entre sexes, dont une exposition présentée en parallèle dans la salle Morise : « Nous, les hommes et les femmes ». Raouf Azzouz et Eugénie Diolot, médiatrice sociale et culturelle de l’association ont su mobiliser sur un sujet sensible.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.