Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/02/2018

Saint-Césaire - Les tribulations de Thomas

Les faits remontent au 13 janvier, comme l’explique Thomas : « Vers l’arrêt de bus de la Maison des Compagnons, sur l’avenue Kennedy, un chien qui est toujours là totalement libre, m’a mordu. »

La mère de Thomas s’inquiète des conséquences éventuelles de la blessure: « Notre médecin traitant étant absent, j’appelle son confrère de cabinet qui ne voit pas de caractère urgent et parle d’une longue attente avant de voir Thomas. Nous sommes allés à la maison médicale de l’hôpital où le médecin nous a reçus de façon un peu nonchalante. Après un rapide coup d’œil vers la blessure, sans rien faire d’autre, elle précise qu’il n’y a pas de vaccin antirabique à Nîmes et que le cas présent n’en nécessitait pas. »

Désabusés, Thomas et sa maman qui veulent porter plainte contre le propriétaire de l’animal vont au commissariat de police, « Là on nous a dit de revenir le lundi, avec un certificat médical, qui ne nous avait pas été donné, précise la maman. Retour à l’hôpital pour récupérer le précieux document et retour au commissariat le lundi pour entendre cette réponse : ce n’est pas une affaire pénale il faut vous adresser à la police municipale. »

Las, les parents de Thomas ont contacté un élu municipal qui a été attentif au problème et a tout de suite enclenché un processus de contrôle avec la brigade canine. « Entre temps nous avons vu notre médecin traitant qui a prescrit des antibiotiques et commandé un vaccin, poursuit la mère. Il n’y a apparemment plus de risques. Loin de toute polémique nous voulons prévenir les gens du type de risque encouru à l’endroit où cela c’est produit, il y a des personnes plus vulnérables, mais aussi montrer la lourdeur du système pour le dépôt d’une plainte et faire bouger les choses, tout le monde ne peut pas connaître comme nous un élu. Enfin, faire part de notre déception face une certaine désinvolture constatée chez les médecins contactés. Et tout cela nous a occupés une dizaine de jours ! »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.