Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


07/02/2018

Pissevin - Les récits de vie de migrants

DSC02164 (Copier).JPGEugénie Diolot, à droite, avec les intervenants.

L’événement organisé par l’association des Mille couleurs a rassemblé beaucoup de monde, mardi 29 janvier, dans la salle Morise de Pissevin : il s’agissait de la restitution, de façon orale ou par des textes et photos, de travaux organisés autour de la biographie de nombreux étrangers. Ils ont été menés par des membres de l’association avec l’aide précieuses de trois citoyens réservistes de l’éducation nationale qui expliquent : « Nous sommes des intervenants bénévoles qui agissons dans le cadre d’une convention signée par le recteur d’académie avec les associations, pour le soutien linguistique des migrants afin qu’ils aient une meilleure connaissance d’eux-mêmes et de l’environnement dans lequel ils se trouvent. Nous avons constitué plusieurs groupes qui sont allés à leur rencontre. L’idée est qu’ils s’expriment en faisant part de leur vécu en racontant les différentes étapes de leur vie, leur pays d’enfance, leur scolarité. Aujourd’hui c’est la synthèse ».

L’idée a séduit beaucoup de personnes du quartier mais aussi de villages environnants et près d’une dizaine de nationalités étaient représentées comme la Syrie avec Wijdan et Ahmad, un couple qui vit à Saint-Dionisy. Eugénie Diolot, la médiatrice sociale et culturelle des Mille couleurs note l’importance de ces travaux : « Beaucoup d’étrangers n’ont pas l’occasion de parler de soi hormis le côté strict administratif, nom, prénom,… On leur donne la possibilité de parler d’eux, de restituer leur vie, chacun à sa manière, par écrit quand ils le peuvent, oralement ou par des dessins. Cette rencontre a été organisée après le Festival de la biographie à Nîmes, car pour eux, c’est un peu leur biographie. C’est aussi une façon de continuer à apprendre le français ». L’initiative a été grandement appréciée par les intéressés

Les commentaires sont fermés.