Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


11/02/2018

Plaine du Vistre - Les chemins du quartier transformés en "autoroutes"

DSC02167 (Copier).JPGDes riverains déterminés à trouver des solutions.

De nombreux problèmes ont été évoqués lors de l’assemblée générale du comité de quartier de la Plaine du Vistre et de Saint-Césaire qui s’est tenue le vendredi 2 février, au mas Affortit. En présence de Richard Tibérino, adjoint au maire de Nîmes et conseiller départemental, Jean Sonderer, le président, les a repris un par un. Le premier fléau évoqué est la vitesse sur les chemins de Cheylon et Sous-Fondame : « C’est devenu l’autoroute pour rejoindre Milhaud avec vitesse et stops non respectés, ce qui rend notre travail dangereux », précise cet agriculteur. Étroitement liées à ce problème sont les demandes par le comité, depuis des années, de la limitation à 70 sur tout le chemin du Mas de Cheylon et surtout la création d’un rond-point au croisement des chemins de Cheylon et Sous-Fondame. A ce sujet Richard Tiberino est confiant quant à un aboutissement proche : « J’ai bien espoir qu’on avance car j’ai l’impression d’avoir enfin quelqu’un à mon écoute en la personne de Martin Delord, vice-président du conseil départemental. Nous avons rendez-vous dans quinze jours. »

Les autres fléaux restent récurrents : nettoyage des fossés, fibre absente, odeurs émanant de la station de compostage lorsque le tractopelle travaille, « mais jamais quand un haut fonctionnaire vient constater » remarque un riverain. Prostitution et constructions illicites sont aussi sur la sellette, point sur lequel les agriculteurs reprochent à la Safer de ne pas les informer sur les ventes de terrains. Richard Tibérino précise : « Un procureur adjoint a été nommé uniquement pour ces questions d’urbanisme. Les choses vont évoluer. »

A tout cela une nouvelle crainte se précise : l’annonce par Nîmes métrople de l’implantation d’une usine de méthanisation. Un rendez-vous à été demandé à Julien Devèze, directeur de cabinet d’Yvan Lachaud, avec entre autres remarques, « … un nouveau mauvais coup porté à notre quartier et aux familles qui l’habitent … arrivée de problèmes de tous ordres : odeurs, circulation dense, bruit… ce site curieusement baptisé par les médias Pôle propreté n’en est point vu la multitude des problèmes… », avant de conclure : « A notre avis ce serait une grave erreur de poursuivre sur cette voie sur ce lieu alors que l’espace de l’agglo est suffisamment large. »

Même contrits, les riverains feront leur fête au mois de juin, l’amitié ça se cultive.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.