Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


08/07/2017

Saint-Césaire : bel élan de solidarité au 4e Régiment du matériel

DSC01221 (Copier).JPGMilitaires et civils se sont mobilisés.

A l’occasion de la journée nationale des blessés de l’armée de Terre le 4e Régiment du matériel a organisé les 22 et 23 juin une collecte de sang avec le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) de Toulon, sur l’initiative de Gwenn Tasteyre présidente de Soutenir toujours, association qui soutien et accompagne tous ceux qui combattent ou ont combattu pour la France. « Nous voulions un événement fort pour marquer ces journées, d’où cette collecte de sang organisée au 4e Régiment du matériel de Saint-Césaire, dont je remercie le soutien sans faille, explique-t-elle. Chaque régiment a porté un regard bienveillant à ce don de sang utile pour les gens déployés en opérations extérieures. Notre association est ouverte à tous, militaires ou civils. Dans le stand que nous avons déployé aujourd’hui, on peut voir une exposition photographique consacrée aux « blessés au combat » avec des œuvres de Jérôme Bujakjevickz. »

Pour le médecin en chef Véronique : « Cette journée est symbolique, elle montre le soutien aux blessés de guerre dont les blessures sont souvent hémorragiques. Elle met en évidence un acte de solidarité très important car une des missions principale est de faire un soutien transfusionnel des militaires en opérations extérieures ».

Le témoignage de Cindy, maréchal-des-logis chef au 4e Rmat, montre toute l’importance de ce qui est fait pour les blessés militaires : « Il y a dix ans, lors d’un accident en service, j’ai perdu l’usage de mon bras droit qui a été arraché. Grâce au soutien de mon régiment, de Terre fraternité et de la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre, après une chirurgie reconstructive, j’ai bénéficié d’un système de neurostimulation qui par impulsions électriques stimule le bras qui a retrouvé une mobilité courante. Aujourd’hui, avec un véhicule préparé en fonction de mon handicap, je peux continuer ma passion : le rallye. ».

L’adjudant-chef Thierry, dans un rôle d’organisateur, était très satisfait : « Les donneurs sont venus très nombreux, c’était une première, il est bon de constater que les gens participent aux actes de solidarité et soutiennent leurs soldats ».

Les commentaires sont fermés.