Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/05/2017

Saint-Césaire - L'association Retrouvailles citoyens remet ses trophées

DSC00674 (Copier).JPGLa remise des trophées a eu lieu en présence des élus.

L’association Retrouvailles citoyens pour le sport et l’amitié a remis ses trophées, samedi 20 mai dans la salle municipale de la rue de Mascard à Saint-Césaire, aux représentants de la famille de Gilbert Maurice et son épouse Christiane, ainsi qu’à celle de Christian Martinez et à Bernard Auzon-Cape, ancien conseiller général.

Comme l’a évoqué Mohamed Maroc, président de l’association, lors de son discours prononcé devant de nombreux élus, « Ces trophées, même symboliques, marquent la reconnaissance que nous devons à ces grandes figures du sport local aujourd’hui disparues que sont Gilbert Maurice, ancien président du FC Pissevin et Christian Martinez, ancien président du FC Guy-Drut. Nous tenons aussi à remercier Bernard Auzon-Cape pour l’appui qu’il a apporté aux associations de Pissevin et Valdegour lors de son mandat électif ».

Mohamed Maroc et ses fidèles amis vice-présidents, Mohamed Dinamid et Nourredine El Bali, ont rappelé combien il était important de réunir les anciens amis, footballeurs pour la plupart, autrement que dans de tristes circonstances que sont les moments de deuil. Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, partenaire de la manifestation, a souligné lors de la remise de médailles aux jeunes sportifs, le grand plaisir qu’il avait de s’associer à Mohamed Maroc « pour tout ce qu’il fait au nom de tous et pour les jeunes en particulier ». Mohamed Maroc recevait lui aussi un trophée des mains de Christian Bastid.

Le verre de l’amitié offert par Nîmes métropole ouvrait la voie à de nombreuses discussions au cours desquelles Mohamed Maroc annonçait la création imminente du FC Saint-Césaire. Il annonçait aussi le prochain match amical, la date reste à déterminer, opposant le CRB Berkane du Maroc à une sélection de vétérans Maroc-Algérie.

 

 

29/05/2017

La Bastide - Les élèves d’Armand-Barbès se sont initiés à la pêche.

DSC00602 (Copier).JPGLes élèves avec les membres de l'association et leur président, deuxième à gauche.

Heureux ! Les élèves de CM1 et CM2 de l’école élémentaire Armand-Barbès n’avaient que ce mot pour exprimer leur bonheur autour de l’étang de La Bastide, jeudi 19 mai, à l’occasion de leur initiation à la pêche en eau douce.

L’Union des pêcheurs Nîmes Métropole, association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique, avait réservé une surprise aux enfants, dans le cadre d’un partenariat créé il y a deux ans avec l’école, comme l’explique Jean-Daniel Depoudent son président : « Ces enfants ont le cycle de l’eau dans leur formation qu’on complète par un cycle sur les poissons et la protection du milieu aquatique. On leur a tout d’abord présenté cela de façon théorique mais surtout ludique, avec simulateur de pêche qui a connu un franc succès, et aujourd’hui nous leur faisons connaître la pratique, ce qui est autrement agréable car on se retrouve en conditions naturelles dans un milieu qui l’est tout autant car ici nous avons des possibilités extraordinaires. »

Les enfants étaient ravis. « J’ai pêché de la brème et une truite, confie la jeune Héloïse. » Emmanuelle Bée, enseignante l’était tout autant : « Il y a un travail essentiel sur le respect de la nature et cette sortie en plein air les éloigne de leur cadre habituel ».

Ce genre d’initiative permet à l’association qui compte 3 300 membres de faire adhérer des jeunes, comme cette année où beaucoup d’enfants de moins de douze ans ont pris leur carte. La même manifestation avait été organisée pour les adultes handicapés du centre Hubert-Pascal ; « On a été les premiers a demander des pontons pour l’accès aux handicapés », explique Jean-Daniel Depoudent. D’autres rendez-vous sont prévus dans les villes de l’Agglo, comme Saint-Gilles.

La protection du milieu aquatique a d’excellents représentants.

28/05/2017

Saint-Césaire - Le 4e Rmat veut tisser des liens avec les employeurs civils

DSC00598 (Copier).JPGLes chefs d'entreprises attentifs aux propositions du lieutenant-colonel Benoît Léger.

Jeudi 18 mai avait lieu au siège du 4e Régiment du matériel la deuxième rencontre armée-employeurs. Cette journée marque la volonté très forte du lieutenant-colonel Benoît Léger, chef de corps, de « Créer un lien entre les employeurs civils et l’employeur militaire que je représente ».

Pour un lien plus fort, il a annoncé la création du club des Partenaires réserve du Régiment. « J’ai créé ce club, spécifique au 4e RMat, pour permettre aux employeurs que vous êtes de mieux connaître les réservistes et les ressources qu’offrent notre régiment, afin d’établir un partenariat gagnant-gagnant. Dans le cadre de l’opération Sentinelle, l’armée de terre a fortement développé sa réserve opérationnelle qui s’appuie sur des personnes qui ont souvent un emploi dans le privé, sans que l’employeur le sache forcément. Outre effectuer une démarche citoyenne, employer un réserviste permet d’avoir une personne disciplinée et très organisée, valeurs apprises lors des stages. Cela peut aussi apporter une solution aux entreprises lors de périodes de moindre activité. Il faut votre adhésion sur les réservistes. De plus, notre régiment a de nombreuses spécificités et offre le savoir-faire. Certains militaires quittent l’armée avec beaucoup de compétences et sont des ressources remarquables pour le monde civil. Le but est de mieux nous connaître pour mieux développer les synergies. Vous portez l’excellence industrielle, économique, nous apportons l’excellence humaine et technique. »

Le capitaine Jean-Marie, commandant d’unité de la compagnie de réserve, souligne l’importance de rendre les employeurs acteurs du développement de la réserve : « La principale problématique reste la disponibilité qui dépend de l’employeur ».

Pour Elsa Saillard, chargée de recrutement du groupe Berto, location de véhicules industriels avec conducteurs, déjà partenaire du 4e Rmat « Il y a ici les profils que nous recherchons, avec l’expérience et les permis nécessaires. Nous employons des réservistes, nous adaptons notre planning ». Michel Gabelotaud, président de l’Association des entreprises de la zone industrielle de Saint-Césaire, a vu « une présentation dynamique, très instructive sur les avantages dont peut bénéficier une entreprise. J’emploie d’anciens militaires qui ont le sens de la discipline et de l’organisation ce qui fondamental pour une entreprise. Je vais signer la convention ».

26/05/2017

La Bastide - La Tour Magno Gardiano fait son show équestre

DSC00676 (Copier).JPGLoris Piton, à gauche et son équipe prête pour la ferrade.

Gérard Valette, président de la Tour Magno Gardiano peut être fier de sa jeune équipe. Elle a prouvé une nouvelle fois, lors de la fête du club qui avait lieu dimanche 21 mai à la Bastide, toute son efficacité et ses compétences en matière d’organisation.

Lorsque la question est posée à Loris Piton sur les difficultés à proposer en une journée autant d’animations se rapportant aux traditions camarguaises, le très jeune vice-président répond tout simplement : « C’est la passion et l’amour des chevaux, taureaux et traditions qui nous motivent, on n’en oublie tous les problèmes ».

DSC00696 (Copier).JPGEt la fête a été belle avec concours de ferrades, une aubaine pour les attrapaïres, abrivado en matinée et spectacle équestre l’après-midi. Bien sûr il ne faut pas oublier la très chaleureuse pause de midi symbole de l’esprit traditionnel des fêtes camarguaises. Cette fête affiche chaque année une réussite croissante et l’année 2017 n’a pas échappée à la règle. Participants et spectateurs sont venus fort nombreux profiter du spectacle magnifique offert dans le cadre magique de la Bastide, fief de l’association.

Vite 2018 !

 

23/05/2017

Saint-Césaire - Les voisins étaient en nombre chez les gallinacées

DSC00640 (Copier).JPGAmbiance garantie.

Septième édition pour Yves Charlot et ses complices et toujours plus de succès, les voisins sont heureux de se retrouver aux clos des Coqs et des Gallines.

Pour le menu, expérience aidant, des mets très variés et délicieux (ah les frites de Jacky !), faisant le juste équilibre entre les plats et les desserts. Bien sûr tout morceau de poulet était banni des grillades, quartier oblige.

Les « gallinacées » savent faire la fête, ce n’est pas Richard Tibérino, l'élu au quartier, qui dira le contraire : « Je suis devenu membre du comité de quartier et m’en réjouis. Cette fête est incontournable. Le maire, qui est un habitué, regrette de ne pas pouvoir y participer cette année ».

Pissevin : fête des voisins

DSC00614 (Copier).JPGLa colline aux Oiseaux a servi de cadre à la fête.

S’est dans une ambiance bon enfant que s’est déroulée la fête, les voisins s’étant retrouvés en petit comité malgré tous les efforts déployés par Alain Lorgeas, instigateur de l’événement.

Pendant que les parents devisaient sur la vie du quartier, les jeunes ont animé et surtout égayé la colline aux Oiseaux le temps du partage des agapes et du verre de l’amitié.

21/05/2017

Pissevin : nouvelle signalisation routière

DSC00581 (Copier).JPGUne nouvelle signalisation en place.

La transformation du quartier de Pissevin avance avec une nouvelle image pour les habitations mais aussi pour la circulation routière, l’arrivée du trambus n’y est pas étrangère. Ainsi depuis quelques semaines, l’avenue des Arts a été dotée, sur sa partie située près du supermarché, d’un marquage au sol définissant les nouvelles voies que peuvent emprunter les automobilistes et les bus.

Un îlot central a même fait son apparition vers l’embranchement de la rue Weber. Quelques habitudes ont dû être abandonnées par ces automobilistes et la prudence reste de mise.