Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


28/02/2017

Saint-Césaire - Ligne T2, sécurité et voirie intéressent les habitants

IMG_2108.JPGLes habitants, décidés, ont exposé leurs problèmes.

Une fois de plus, la salle municipale de la rue de Mascard a fait le plein, mercredi 22 février, pour l’assemblée générale du comité de quartier de Saint-Césaire – Mas Roman. S’il n’est pas le plus réboussié des comités nîmois, il n’en demeure pas moins l’un des plus attentifs aux doléances des habitants, ce qui en fait son attraction. Les élus présents ont pu s’en rendre compte.

Tous les projets et sujets d’inquiétude du moment ont été abordés, de l’insécurité au tracé de la ligne T2, en passant par la « Participation citoyenne», le projet appelé « Porte ouest », le contournement ouest de la ville, le raccordement à la fibre, les dépôts sauvages ou les problèmes de voirie.

IMG_2105.JPGConcernant la ligne T2, Yvan Lachaud, en a expliqué le coût et le financement avant que le tracé soit évoqué avec, comme grande ligne, un parking-relais place Laennec et un parcours longeant les avenues Kennedy et Marc-Boegner, côté Saint-Césaire. « Une navette est prévue entre la place Laennec et le CHU ainsi qu’avec la gare SNCF. D’autres parkings-relais seront créés sur le parcours », a-t-il précisé. De plus, le projet d’une gare multimodale au bout de l’avenue Pavlov n’est pas abandonné.

Le problème de la sécurité a été abordé par les habitants, certains actes répréhensibles ayant eu lieu ces derniers jours. Pour Richard Tibérino, « Les actes de délinquance ne sont pas plus nombreux qu’avant, au contraire, entre 2001 et 2016 ils ont diminués de 50 %. Ce qui change c’est le mode opératoire et les auteurs sont de plus en plus jeunes et violents ». Après avoir noté les remarques des habitants, il a fixé plusieurs rencontres avec ces derniers pour une étude in-situ. Le quartier entre dans le dispositif Participation citoyenne en espérant en espérant contribuer à la chute de la délinquance.

Les problèmes de voirie étaient aussi à l’ordre du jour avec en particulier la réfection du chemin du Mas de Cheylon, dans sa partie proche de la gare, dont la particularité est d’être une départementale dans la ville, ce qui complique beaucoup de choses. Avant que les participants prennent le verre de l’amitié, ils ont appris par un courrier de Véronique Fontaine, directrice des relations chez Orange, que les premières connexions à la fibre débuteraient en juin 2017.

La Bastide - En selle pour une nouvelle saison

DSC00041 (Copier).JPGGérard Valette, assis au centre et les membres du comité directeur.

Plus décidés que jamais, les dirigeants de la Tour Magno Gardiano, le club équestre de monte camarguaise situé à La Batide, annoncent une saison très prometteuse. Une nouvelle équipe dirigeante, plus motivée que jamais, a été élue lors de la dernière assemblée.

Si l’ossature est restée la même, avec, autour de l’immuable président Gérard Valette élu depuis 1985, les anciens que sont Maurice Donatella, trésorier, Loris Piton, vice-président, Sabine Roche, secrétaire, assistés de Cyril Plagnes, de nouvelles têtes renforcent l’équipe. José Garcia est nommé vice-président, Séverine Lepère, secrétaire-adjointe, Sandra Bonamy et Céline Garcia complétant l’équipe.

« La saison 2016 a été satisfaisante, explique Gérard Valette, mais nous souhaitons renforcer nos activités en 2017, avec un calendrier déjà chargé. » Loris Piton donne les grands axes de la saison à venir : « Un des faits marquants est la grande importance que nous allons donner à l’apprentissage au tri de bétail, activité difficile mais captivante pour les cavaliers. Durant les vacances de Pâques de nombreux stages y seront consacrés. Les entraînements aux abrivados et les parcours de pays ne seront pas oubliés. Nous innovons aussi en proposant , en cas de mauvais temps interdisant la monte, des stages pédagogiques, gratuits pour nos adhérents. »

Il reste les deux dates importantes de la saison, le 23 avril avec le traditionnel concours open et le 21 mai pour la fête du club. De nombreuses sorties sont en attente de finalisation. Le club a tout pour séduire les amoureux du cheval, des plus jeunes, à partit de cinq ans, aux plus âgés.

27/02/2017

Saint-Césaire - Un nouveau titre pour Carla et Nicolas

carla nicolas ste.jpgCarla Eme et Nicolas Corsetti, vainqueurs à Saint-Etienne.

Souvent cités comme figures de proue ou couple phare de Virginie tempo danse, dont ils contribuent à la renommée, Carla EME et Nicolas Corsetti se sont illustrés une fois de plus, ce dimanche 19 février à Saint-Etienne, lors de la première compétition nationale en Rock sauté Junior, remportant tout simplement, si l’on peut dire, la compétition.

Ce résultat récompense la constance dans l’effort consenti depuis de nombreuses années par les deux jeunes Nîmois et surtout leur remarquable talent. Ils n'en sont pas à leurs premiers exploits puisque faisant déjà partie de l'Équipe de France Rock Junior, ils ont représenté la France à l'étranger tout au long de l'année 2016, ce qui sera, nul doute, le cas en 2017.

Si depuis l’âge de cinq ans ils cumulent les titres, grâce à leur travail acharné et à celui de leurs coachs Virginie Kaufmann et François Merlat, ils visent plus haut et pourquoi pas le podium à la coupe du monde qui aura lieu 22 avril à Cracovie, en Pologne. Ce n’est pas la confiance qui leur manque : « C’est un travail d’équipe et notre équipe est soudée depuis longtemps, nous pouvons gagner », confient-ils. Cependant, comme bien souvent, se préparer et participer à toutes ces compétitions demande de gros efforts financiers et eux, qui véhiculent une belle image de Nîmes, sont à la recherche de sponsors.

24/02/2017

Pissevin - Patrimoine local et citoyenneté à l'affiche

DSC00047 (Copier).JPGUne exposition intéressante en bien des points.

Née d’une réflexion entre les responsables de l’association des Mille couleurs et ceux du service culturel de la Ville, l’exposition de photographies « Patrimoine et citoyenneté » s’ouvre de façon ludique et très instructive à tous les habitants du quartier, mais aussi aux collégiens et lycéens.

Eugénie Diolot, médiatrice sociale et culturelle de l’association, explique l’importance de cette manifestation : « L’objectif est de parler de la citoyenneté au travers de la découverte du patrimoine nîmois, grâce à un petit jeu consistant à trouver la bonne photo à partir d’un questionnaire. Pour chaque photo un commentaire rappelle l’influence, passée ou toujours existante, du monument ou du lieu décrit sur la vie des citoyens. Plus encore, cette exposition crée du lien, de l’échange, de la mixité et même des échanges intergénérationnels formidables qui font partie des buts recherchés. Ici de nombreuses nationalités sont représentées. »

Les jeunes s’intéressent beaucoup à l’événement, tel Youness qui retrouve à travers l’hôtel de ville, le lycée Daudet ou la Maison Carrée, « l’histoire faite par des gens qui ont agi pour la liberté ». Les photos ont été prêtées par les ateliers du Patrimoine de la Ville. L’aboutissement de l’exposition sera une visite du patrimoine nîmois organisée par le service de la Ville.

Exposition « Patrimoine et citoyenneté », salle Morise, rue Daumier, 9 heures – 16 heures, jusqu’au 28 février.

23/02/2017

Saint-Césaire - Une réunion-débat sur la laïcité

DSC00036 (Copier).JPGNicolas Cadène a expliqué la laïcité.

Samedi 18 février, à la salle municipale de la rue de Mascard, de nombreuses personnes ont assisté à la réunion organisée par les membres de l’Action catholique ouvrière (ACO) sur le thème de la laïcité.

« C’est surtout un moment de partage, explique Gérard Delenne, un des membres. Dans le courant de la vie, les gens font constamment référence à la politique sans forcément différencier le fonctionnement qui est la politique, de la structure représentée par le politique. Certains sont engagés, d’autres avouent ne rien y comprendre ou ne s’y intéressent pas. Aujourd’hui, nous proposons à toutes ces personnes d’en parler pour le bien vivre ensemble en société. »

Le père Cauvas précisait : « En raison de l’actualité, nous invitons tout le monde à un échange de réflexions sur les enjeux politiques, en partant du Conseil permanent de la conférence des évêques de 2016. Dans un monde qui change, comment retrouver le sens du politique et ensemble croire en demain. »

Pour éclairer le débat, l’ACO, avait invité Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire national de la laïcité, attaché au ministère de l’intérieur et auteur de plusieurs ouvrages et guides sur le sujet. Ce dernier a répondu avec plaisir à l’invitation : « Je veux échanger avec tous les publics sur la laïcité. Toutes les associations ont le droit de s’exprimer, de donner leur avis et d’exprimer leur conviction dans le respect mutuel. Chacun a le droit de s’impliquer dans la vie de la société et de dépasser ses propres convictions pour le vivre ensembles ».

Après avoir rappelé les fondamentaux de la laïcité et en expliquant ce qu’elle représente, Nicolas Cadène a répondu à de nombreuses questions dans un débat où les échanges d’idées, passionnants et instructifs, avaient toute leur place.

22/02/2017

Saint-Césaire - Portes ouvertes au lycée Jules-Raimu

Le lycée des métiers Jules-Raimu organise sa journée portes ouvertes le samedi 25 février 2017, de 8 heures à 13 heures. Cette invitation permettra à chacun, tout le monde y est convié, de découvrir les disciplines dispensées dans l’établissement, toutes porteuses d’emplois. Une bonne occasion pour les jeunes de se renseigner sur des métiers passionnants et comment y accéder.

Lycée Jules-Raimu, 12 rue Jules-Raimu à Nîmes.

21/02/2017

Beausoleil - Les cheminots font le point sur leur mutuelle

DSC00020 (Copier).JPGLe président Peyre a fait part des bon résultats de 2016.

Réunis en assemblée générale à la Maison diocésaine, samedi 11 février, les adhérents de la Mutuelle générale des cheminots (MGC) ont pu se rendre compte dans les propos du président Pierre Peyre, de la bonne santé affichée par le groupe : « La section de Nîmes compte 2 300 adhérents en 2016, soit 29 % de plus qu’en 2015. Le recrutement au niveau national est également en hausse et la MGC reste la première mutuelle des cheminots ». Puis de préciser : « Notre mutuelle est depuis plus de 130 ans la première mutuelle santé des agents SNCF et de leur famille. Depuis 2006, elle est ouverte à tous, cheminots ou non et protège aujourd’hui plus de 260 000 personnes en santé. »

Il n’a pas manqué de rappeler aussi l’aide financière consentie pour limiter l’effort des plus défavorisés. Ainsi, en 2016, ce sont 6 215 familles qui ont bénéficié de réductions de cotisations au titre des non imposables.

Enfin, Pierre Peyre a fait part des derniers changements concernant la section nîmoise, notamment avec le déménagement du siège qui se trouve désormais au 43 rue de la Biche, à Nîmes. De plus, Michel Rosset, un de ses membres, a été élu administrateur à la MGC ainsi qu’à l’Union territoriale Grand sud de la Fédération nationale de la mutualité française. Le verre de l’amitié a clôturé la réunion.