Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


25/01/2017

Puech du Teil - TelQuel, un théâtre qui cultive le vivre ensemble

DSC09949 (Copier).JPGMica Hanen et Claude Erard ont présenté le spectacle.

Samedi 21 janvier, c’était l’effervescence au Telquel théâtre, rue Edmond-Carrière. Les jeunes comédiens des différents ateliers que propose ce théâtre, affrontaient le public venu très nombreux. Fraicheur, dynamisme et naturel, tout était au rendez-vous pour ces acteurs en herbe qui ont fait preuve d’aplomb et de talent, des plus jeunes aux plus chevronnés, dans les saynètes qu’ils ont interprétées.

« Aujourd’hui c’est le premier rendez-vous qui réunit les élèves des ateliers du mercredi et du samedi, précise Claude Erard, l’une des comédiennes intervenantes. Ce sont trente-six élèves, des plus jeunes aux ados, qui se produisent sur scène pour jouer le spectacle qu’ils préparent depuis le mois de novembre. Pour certains l’événement revêt toute son importance car c’est une première, un galop d’essai. Au-delà du théâtre, ces ateliers permettent une véritable mixité sociale avec des échanges entre enfants du quartier et de l’extérieur et un mélange de tous les groupes, enfants et adultes. »

Grâce à la qualité des cours dispensés et à la convivialité omniprésente, la notoriété du Telquel théâtre grandit, à la grande satisfaction de Mica Hanen, l’autre comédienne intervenante : « On est tous heureux que les manifestations prennent de l’importance, comme ces rendez-vous qui sont déjà devenus incontournables. Ils représentent le vivre-ensemble dans sa plus belle image. Tout le monde a participé au goûter, c’est formidable. On espère aussi que ce endroit deviendra un lieu de spectacle connu et reconnu par tous, amateurs comme professionnels ».

Après le spectacle, la joie partagée entre petits et grands au moment de déguster les gâteaux n’était pas feinte, traduisant une réelle convivialité.

Telquel théâtre, 186 rue Edmond-Carrière, Nîmes, tél. 04 66 29 13 25.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.