07/12/2016

Pissevin - Apprendre les gestes qui sauvent

DSC09671 (Copier).JPGLes premiers gestes de secours ont été enseignés aux habitants.

C’était une première du genre dans le quartier de Pissevin. Taoufiq Beladel, secrétaire général des Mille couleurs mais aussi informateur-secouriste pour la protection civile, avait invité dans la salle Morise, mardi 29 novembre, les habitants à participer à un atelier pour apprendre les gestes qui peuvent sauver des vies, proposé par la Protection civile.

« Cette sensibilisation aux gestes qui sauvent a été mise en place par le ministère de l’Intérieur, avec un référentiel national. C’est la première fois que nous venons à Pissevin », explique Noëlle, adjointe sur la direction opérationnelle de la Protection civile et responsable du secteur opérationnel. Et de poursuivre : « Aujourd’hui l'atelier met en scène les principaux éléments de secours en cas qu’il faut connaître lorsqu’on est confronté à une urgence : protéger, alerter et secourir. Avec Samuel, qui est responsable de la formation au niveau départemental, les gens apprennent à traiter un saignement abondant, une hémorragie, à faire un massage cardiaque ou encore comment agir avec une personne inconsciente ».

L’événement a connu une grande réussite, l’atelier a accueilli le maximum autorisé de personnes par séance, trente, à la satisfaction de Taoufiq Beladel qui relevait en même temps un autre challenge : « Comme l’a dit Noëlle, il y a un référentiel national, mais nous pouvons l’adapter. C’est ce qui a été fait ici pour le vocabulaire. Cette séance s’adresse aux habitants qui apprennent le français. Ce qui n’est pas facile pour eux, je sers d’interprète ».

Au regard de ce succès, il y a fort à parier que d’autres ateliers vont être programmés dans les mois à venir.

Les commentaires sont fermés.