Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


11/11/2016

Cap Costières - La beauté jusqu’au bout des ongles

DSC09484 (Copier).JPGCindy Rey, la passion jusqu'au bout des ongles.

En accédant à la galerie marchande du centre commercial de Cap Costières, côté ouest, un comptoir blanc, devant lequel les sièges roses invitent à la détente, se détache au milieu de l’allée. C’est ici que Cindy Rey a créé, voilà tout juste un an, So Pink, son bar à ongles.

La jeune entrepreneuse, dont la gentillesse naturelle et le sourire sont désarmants, prend un réel plaisir à conter son aventure. « Depuis toujours le milieu esthétique me passionne. Bien qu’ayant un travail prenant, j’étais chef d’équipe dans un hôpital, cette passion me rattrapait sans cesse. Lors de mes voyages, à Barcelone notamment, j’ai connu le concept novateur du bar à ongles. L’idée d’en créer un était née. Seul problème, tous ou presque sont franchisés et cela coûte cher. Jusqu’au jour où il y a eu le déclic : le centre commercial de Cap Costières proposait un emplacement alors, pourquoi pas pour moi toute seule ? Après une formation dans une école très recherchée dans le domaine, je me suis installée ici pour un mois, histoire de voir, avec une simple table pour poste de travail, sans me douter que le succès serait immédiat. »

Durant cette période, tout n’a pas été simple pour la jeune femme qui, n’ayant pas quitté son employeur, a dû combiner avec les horaires. « Heureusement, mon conjoint a été d’un soutien énorme, il n’a jamais douté de moi, je ne le remercierai jamais assez. C’est lui qui a conçu mon nouvel espace de travail. » Un savoir-faire reconnu, l’emploi de produits hauts de gamme, des tarifs très compétitifs, un accueil chaleureux et une grande disponibilité, la clientèle, de la plus jeune à la plus âgée, est reçue avec ou sans rendez-vous, tout a contribué au succès qui réjouit Cindy Rey.

Au-delà de la réussite, elle relève l’aspect économique et humain : « Depuis un an, j’ai embauché trois employées, toutes esthéticiennes de formation et une apprentie. J’ai voulu qu’elles aient la même formation que moi, je leur ai offert les mêmes stages. »

La jeune femme espère bien ne pas en rester là : « Je souhaite créer des succursales ainsi qu’ouvrir au Cailar, mon village d’adoption, un studio consacré aux cils et sourcils, avec microblading (maquillage qui permet de restructurer un sourcil). Je suis très heureuse, je pratique ce métier avec un réel plaisir, quoi demander de plus ? »

So Pink, centre commercial Cap Costières, tél. 07 83 87 66 17.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.