Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


24/09/2016

Mas de Cheylon - Une saison morose pour les jardiniers des parcelles ouvrières

DSC09257 (Copier).JPGPour Joël Favre, la saison est à oublier.

Aux jardins ouvriers de Nîmes, à l’heure du bilan estival, c’est un peu la désolation qui se lit sur les visages des jardiniers.

Joël Favre, responsable du site du Mas de Cheylon fait un constat peu encourageant : « Cette année 2016 est à marquer d’une pierre noire. La grande sécheresse, qui a entraîné une restriction d’eau dans la plaine du Vistre, a été de longue durée. Jamais en septembre on avait connu autant de chaleur. Le résultat ne s’est pas fait attendre : le manque d’eau, la vermine, comme on en a rarement eue et même le mistral ont eu raison de nos plantations ».

Les jardiniers sont allés de surprise en surprise avec plants de haricots grillés, tomates attaquées par la vermine, échalotes molles ou pommes de terre petites et trouées. « Bien sûr ne n’est pas la totalité des récoltes qui a été touchée, précise Joël Favre, mais c’est râlant car on investit du temps et de l’argent pour pas grand-chose ».

Tous espèrent que les légumes d’hiver subiront un meilleur sort même si les plantations et semis ont subi du retard. Les choux, carottes, poireaux, cardes ou mâche redonneront-ils le sourire aux jardiniers nîmois ?

Les commentaires sont fermés.