Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


24/04/2016

Pissevin - La caravane d’Aclefeu fait étape à Nîmes

DSC07675 (Copier).jpgLes jeunes ont fait part de leurs remarques.

"Agora des quartiers populaires", c’est ainsi que l’association Aclefeu (Association collectif liberté égalité fraternité ensemble unis) a baptisé le nouveau tour de France qu’elle organise, en partenariat avec diverses associations locales, afin d’aller à la rencontre des gens de quartiers et d’échanger avec eux.

Dix ans après les révoltes sociales de novembre 2005, l’association, avec à sa tête Mohamed Mechmache, essaye de faire le point sur ce qui a changé ou pas dans les quartiers. Mercredi 20 avril, c’est sur la place Debussy, à Pissevin, que l’association des Mille couleurs, partenaire de l’événement, accueillait l’une des deux caravanes qui sillonnent la France, pour l’étape nîmoise.

La démarche est importante, comme l’explique Zoulikha Jerroudi, membre d’Aclefeu : « Nous recensons tous les ressentis des habitants et leur avis sur les changements ou non, en dix ans, pour tout ce qui concerne leur quotidien : emploi, logement, sécurité, éducation, etc. Tout sera consigné sur un cahier des doléances qui sera remis, avec des propositions à la clé, aux instances gouvernementales. Les étapes précédentes font apparaître que le chômage est le premier motif d’inquiétude devant le problème du logement. Un fait nouveau a fait son apparition, la crainte de l’amalgame qui est fait entre les derniers événements dramatiques et la religion. »

Les habitants, souvent jeunes, ont discuté et fait part de leur vision du quotidien, avec leurs doutes mais aussi leurs idées d’amélioration. « Il faut associer les habitants à la réflexion et aux décisions qui peuvent être prises pour tout ce qui concerne leurs quartiers, confie Raouf Azzouz, président des Mille couleurs. Ce sont les principaux acteurs. Nous espérons que des rendez-vous comme aujourd’hui feront bouger les choses ».

Les commentaires sont fermés.