Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


15/04/2016

Pissevin - La rénovation urbaine décryprtée

DSC07600 (Copier).jpgRaouf Azzouz, Laurent Burgoa et Alain Lorgeas. 

L’événement, en cette période de transformation du quartier, revêtait son importance : le comité de Pissevin tenait son assemblée générale, vendredi 8 avril, dans la salle municipale Richard-Wagner. « Nous sommes un petit comité mais très actif, a souligné Alain Lorgeas, l’emblématique président. Notre but est l’amélioration du cadre de vie dans notre quartier, c’est pour cela qu’on nous voit dans toutes les réunions, y compris, parfois, celles auxquelles nous ne sommes pas conviés. Nous faisons aussi partie de l’Espace coopération de Pissevin, association reconnue,  le préfet, Didier Lauga, va d’ailleurs venir nous rencontrer à la salle Morise, le 27 avril. »

Pissevin est un quartier en pleine mutation, avec l’arrivée proche du trambus, la démolition de plusieurs immeubles, la disparition annoncée de la barre des Angloro et autres. Laurent Burgoa, adjoint délégué à la rénovation urbaine est venu expliquer cette rénovation : «  Pissevin va changer mais ce sera long. Dans un dialogue compétitif, trois cabinets planchent sur son futur, le cabinet retenu sera dévoilé le 2 juillet. Les Angloro vont disparaître pour mettre en avant la galerie Wagner, c’est une réalisation lourde techniquement et financièrement. Une maison de projets va voir le jour. Une réflexion est engagée concernant les commerces et Soleil-levant. Cependant, je ne suis pas pour une démolition massive ».

Pour Alain Lorgeas, le programme de rénovation urbaine est primordial : « Nous serons vigilants sur le projet choisi pour la rénovation mais aussi sur le fait de ne pas perdre la dotation promise par l’état concernant le trambus ». Raouf Azzouz, le trésorier, insiste sur le pouvoir d’agir des habitants sans qui rien n’est possible : « On espère que les futurs conseils citoyens pourront agir en ce sens ».

Les commentaires sont fermés.