Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


18/02/2016

Saint-Césaire : musiques en mosaïque : une formule gagnante

DSC07282 (Copier).jpg"La Truite" de Schubert était au menu, "à toutes les sauces".

Un spectacle dynamique, varié, entraînant, avec des artistes différents à chaque édition, voilà la formule magique de Musiques en mosaïque, « qui est sans fin », précise Jacques Boucomont, chanteur. Ce ne sont pas les très nombreux spectateurs venus assister à la sixième édition, jeudi soir au temple de Saint-Césaire, qui diront le contraire.

Durant une heure, plusieurs artistes se succèdent pour des représentations, courtes qui donnent le rythme, qui passent allègrement de la chanson à la musique. Jeudi, les d’Âmes de cœur, quelles voix !, étaient avec Hélène Castel, professeur au conservatoire de Nîmes, accompagnée de jeunes élèves de sa classe de basson.

Dès le début du spectacle le ton était donné avec un quatuor vocal interprétant dix variations humoristiques de la Truite de Schubert , celle-ci étant mise à « toutes les sauces », à la façon de Liszt, Weber, Wagner ou Mozart avec la « petite truite de nuit ». Un « bœuf » clôturait cette soirée exceptionnelle, malgré l’absence regrettée, pour raison de santé, de Rogelio Cremades, saxo qui a accompagné Dalida, Aznavour et Bécaud.

La septième édition aura lieu jeudi 14 avril au temple de la Fraternité, rue Antoine Delon, 19h 30.

Les commentaires sont fermés.