Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


15/12/2015

Saint-Césaire - Moulin à huile Brunel : 65 ans à pour sublimer l’olive

DSC06964 (Copier).jpgKacem et Eric, responsable du mécanisme au moulin.

Lorsque qu’il installait en 1950 son moulin à huile à Saint-Césaire, Paul Brunel souhaitait avant tout faire partager sa passion sans commune mesure le fruit emblématique de la région, l’olive. A sa disparition, Anne sa fille et Kacem son gendre ont voulu perpétuer cet esprit familial et chaleureux. Devenu une institution nîmoise, le « moulin des petits nîmois » n’a pas changé depuis 65 ans.

« C’est l’un des plus anciens moulins, explique Kacem et Anne tient à respecter la mémoire de son père. Nous sommes restés sur la ligne voulue par Paul Brunel en appliquant les mêmes méthodes de fabrication, avec les mêmes machines. Nous accueillons de la même façon les petits récolteurs, extrêmement nombreux et les professionnels. Ici, c’est un lieu de rencontre où les gens aiment discuter. La convivialité et la chaleur humaine y sont de mise. Certains sont clients depuis plus de trente ans. »

Il est vrai que le bonheur transpire dans les lieux, grâce aussi à la gentillesse des jeunes saisonniers armés d’un sourire sincère. Autour de la bascule, les discussions vont bon train sur la récolte 2015 : « Ce sera une année moyenne en quantité mais bonne en qualité, poursuit Kacem. Heureusement, car 2014 avait été catastrophique. L’huile est un peu amère, ce qui est un signe de qualité contrairement à ce qu’on pourrait penser et laisse un goût durable. Elle n’est pas acide car nous traitons les olives le plus vite possible. »

Effectivement, sa couleur merveilleusement transparente et son goût ne sont que bonheur. Les apports vont continuer en décembre et janvier, la picholine étant tardive.

Moulin à huile Brunel, 433 route de Rouquairol, tél. 04 66 84 05 54.Ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 heures et de 14 heures à 16 h 30 ; le samedi de  8 h 30 à 12 heures. Boutique sur place.

Les commentaires sont fermés.