Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


12/11/2015

Mas Roman : des élèves du Mas Roman découvrent le passé du quartier grâce à une activité périscolaire

DSC06862 (Copier).jpgSophie Bailly, Aurore Bouchet et Francis Brun avec les élèves.

Connaître l’histoire de Saint-Césaire dans le cadre de l’accueil hors temps scolaire, voilà une idée originale, gratuite et riche en enseignements pour les élèves. Dix d’entre eux de l’école du Mas Roman, de CE1 à CM1, sont ravis de vivre l’expérience depuis quelques temps. « Cet atelier, Découvrir Saint-Césaire autrement, est basé sur le volontariat car on est dans le cadre loisirs, explique Sophie Bailly, animatrice Alae (Accueil de loisirs associé à l'école) qui est à l’origine de cette animation. C’est aussi une façon ludique d’apprendre, il n’y a qu’à voir la joie des enfants. »

Chez elle, l’idée est née tout naturellement. « J’ai fait un stage avec la mairie sur le patrimoine, il en est sorti ce projet d’intéresser les enfants à quelque chose qui a du sens pour eux en leur faisant découvrir leur patrimoine de proximité. Nous partons à la découverte des lieux historiques de Saint-Césaire, puis les enfants créent leur carnet d’explorateurs, avec textes et photos et font part de la vue qu’ils ont sur le village aujourd’hui. Lors d’une autre séance, ils pourront comparer cette vue avec ce qu’était le village autrefois grâce à une projection d’images anciennes. »

Pour la réussite du projet, Sophie Bailly a fait appel à Francis Brun, président de l’association du Patrimoine de Saint-Césaire, référent en la matière, qui s’est investi de bonne grâce dans son rôle de guide : « C’est un bel exemple de ce qu’on peut faire comme action intelligente et sans frais supplémentaire. De plus, cela suscite l’éveil des enfants et les fait réfléchir car on parle de l’histoire du quartier dans lequel ils vivent ».

Les enfants, encadrés aussi par Aurore Bouchet, animatrice à la maternelle, ont eu droit ce jeudi 5 novembre à la visite des premiers lieux habités du quartier. 

Les commentaires sont fermés.