Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


26/10/2015

Pissevin - L’ Algérie vue du ciel

Dans le cadre de la semaine du cinéma algérien, l’association les Milles couleurs propose la projection du film écrit par Michael Pitiot et Yann Arthus-Bertrand et réalisé par Yann Arthus-Bertrand et Yazid Tizi : L’Algérie vue du ciel.

Le film-documentaire est construit autour d’un voyage en trois parties. Le nord, moderniste, est tourné vers la Méditerranée tandis que le centre est fait de régions rurales et traditionnelles. Enfin, le grand sud est comme un autre monde, avec son immense désert. Ce périple permet de découvrir les côtes indentées de l’Oranais, les plaines agricoles de la Mitidja, les contreforts de l’Atlas, les falaises d’Alger, les plages, les cimes enneigées ou encore l’incroyable diversité minérale du Sahara.

La séance aura lieu lundi 26 octobre, à 14h 30, dans la salle Jean-Pierre Morise, rue Daumier. L’entrée est libre.

25/10/2015

Saint-Césaire - Les élèves de Darboux et Raimu solidaires pour Ela

DSC06851 (Copier).jpg

Les élèves des deux lycées ont participé à l adictée.

 Vendredi 16 octobre, les élèves des lycées professionnels Gaston-Darboux et Jules-Raimu, à Saint-Césaire, ont fait (bonne) cause commune pour Ela (association européenne contre la leucodystrophie).

Après la dictée d’Ela, organisée au lycée Jules-Raimu, ils ont revêtu la tenue de sport et rejoint le gymnase Gaston-Lessut pour un tournoi de volley-ball inter-établissements dans le cadre de la campagne nationale Mets tes baskets et bats la maladie.

DSC06849 (Copier).jpg« Faire des choses en commun est une idée sympathique surtout quand c’est dans un but associatif et participatif, note  Fabrice Barthélémy, le proviseur du lycée Raimu. Les élèves des deux lycées se voient tous les jours, l’idée de les faire se croiser sur des activités solidaires est très positive avec notamment le tournoi de volley qui est performant au niveau de la mixité. D'autres activités de ce genre verront le jours, comme une journée portes ouvertes. L’établissement et la Maison des élèves participent avec enthousiasme à l’opération Ela, les bénéfices réalisés lundi dernier à la cafétéria de l’établissement seront reversés à l’association ».

Le constat est le même chez Yannick Péran, proviseur-adjoint du lycée Darboux : « Les deux lycées fonctionnent en parallèle d’où cette action de solidarité, préparée par le corps professoral et réalisée par tous avec le même état d’esprit. Aujourd’hui, chose remarquable,  ce sont près de cent élèves qui sont heureux de participer à une cause qui n’est pas forcément présente dans les lycées. La Maison des lycéens de Darboux donnera sa participation à l’association ».

Les jeunes lycéens ont montré qu’ils avaient le sens civique et savaient être solidaires pour les bonnes causes. 

09:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ela |  Facebook | | |

21/10/2015

Saint-Césaire : le premier food truck nîmois pose ses roues à Saint-Césaire

DSC06846 (Copier).jpgKevin et Amandine: « Manger vite et bien peuvent aller de concert ».

Il est bien là le premier food truck nîmois, véritable cuisine mobile dont la formule attire de plus en plus d’adeptes. Le Resto’van est installé depuis le mois de juillet à côté de la serrurerie Fernandez, 517 avenue Fleming à Saint-Césaire.

Avec ce concept, Amandine Fernandez et Kevin Lavigne, le jeune couple aux commandes, souhaitent apporter à des clients souvent pressés les mêmes saveurs qu’au restaurant. « Manger vite et bien peuvent aller de concert, ce qui n’empêche pas pour ceux qui le souhaitent, de prendre du temps sur notre terrasse, ombragée l’été et fermée l’hiver, offrant un côté intimiste », explique Amandine.

Pour Kevin, cuisinier depuis douze ans, la qualité et la recherche dans les plats proposés passent avant tout. « Tout est fait maison avec des produits frais achetés chez des commerçants locaux, même le pain est bio et pas question de servir du congelé. Notre restauration s’adresse en particulier à ceux qui n’ont pas forcément trop de temps pour déjeuner mais qui souhaitent le faire en revenant à une nourriture saine ».

L’espace de travail du jeune chef, véritable bijou tant par les équipements dont il est doté que par le côté fonctionnel, a été réalisé par le père d’Amandine, Serge Fernandez, métallier reconnu.

Dans un tel contexte et avec son talent, pas étonnant qu’il serve, entre autres plats du jour à 9 €, un magret de canard sauce au miel, épices et pignons caramélisés, véritable délice. Aux recettes originales et savoureuses s’ajoutent différentes formules, entrées, salades, burgers, desserts et autres bons plats à petits prix, pour un excellent moment de détente, dans une ambiance sympathique.

Amandine et Kevin organisent des repas événementiels et se déplacent lorsque cela est nécessaire.

A découvrir, du lundi au vendredi à midi.

Le Resto’van, tél. 06 58 82 09 83.

Saint-Césaire - Mieux dans sa tête et son corps grâce au mouv-équil’libre

DSC06837 (Copier).jpgEsther Boilot propose ses ateliers dans son espace, route de Rouquairol.

Retrouver la forme, la sérénité, l’équilibre, c’est notamment ce que propose Esther Boilot, psycho-énergéticienne, professeur de sophrologie et coach de vie, avec l’association les Ateliers d’Esther, dans son espace situé 254 route de Rouquairol, à Saint-Césaire.

« Aujourd’hui, les gens ne s’arrêtent plus. Il faut prendre du temps pour soi, pour se détendre et évacuer les blocages émotionnels ». Pour apporter ce bien-être et cette confiance en soi, elle propose, depuis 2009, divers ateliers dont le mouv-équil’libre qu’elle a créé, avec Françoise Vallat. « Cette technique associe  braingym, énergétique du tao et sophrologie. Elle permet de retrouver son équilibre par le mouvement, se tonifier, se détendre, bref, se sentir mieux dans sa tête et son corps ». Les séances sont organisées par petits groupes, avec des créneaux horaires prévus pour les mamans.

La sophrologie « est une technique psychocorporelle qui s’adapte à tous les âges et qui produit des effets sur le plan physique, mental, émotionnel et comportemental ».

Esther n’oublie pas les enfants. « On leur demande de plus en plus de résultats. Je les aide à canaliser leur stress et à retrouver un calme intérieur. Pour les tout petits les séances mini-Croco zen mélangent jeux ludiques et créatifs. Pour les plus grands, les séances Croco zen, basées sur le même principe, permettent un éveil corporel et sont une aide précieuse face à la scolarité. »

La première séance est offerte, un bon argument pour découvrir ces ateliers.

Mouv-équil’libre, lundi de 9 heures à 10h 30 et mercredi de 17h 30 à 19 heures ; sophrologie, mardi, de 17h 30 à 18h 30 ; mini-Croco zen, mercredi, de 14h 30 à 15h 30 et Croco zen, mercredi, de 16 à 17 heures.

Contact Esther Boilot, tél. 06 52 43 28 34, mail : www.estherboilot.fr.

13/10/2015

Nîmes - Avez-vous trouvé les images ?

Notre collègue correspondant de Remoulins a perdu un porte-monnaie dans un périmètre délimité par l’avenue Jean-Jaurès (jusqu’aux grilles des jardins de la Fontaine), rue Emile-Jamais, église Saint-Paul. Loin de toute valeur monétaire, c’est surtout la valeur en images qui lui manquent car il y avait à l’intérieur une carte mémoire et une clé USB. Si vous avez retrouvé ces objets, n’hésitez-pas à le contacter au 06 77 24 78 68 (récompense promise), merci pour lui.  

11/10/2015

Saint-Césaire - Courrier : manque de tri sélectif

Depuis quelques jours, des riverains de Saint-Césaire et du Mas Roman constatent avec surprise que certains courriers ont été mis dans leur boîte aux lettres en dépit de tout bon sens. Il leur semble que la distribution est faite en ne tenant compte que de deux critères : le numéro indiqué pour l’habitation et la ville, sans tenir compte de deux autres éléments essentiels,  le nom ou raison sociale du destinataire et nom de la rue. Ils reçoivent du courrier qui n’aurait jamais dû leur être adressé.

Comme dernier exemple, un courrier avec une adresse parfaitement libellée au 56 avenue Jean-Jaurès s’est retrouvé chez un habitant domicilié au 56 d’une rue située dans le quartier. « C’est regrettable d’autant qu’il semble que l’enveloppe contient un chèque, explique cet habitant. L’autre jour, ma voisine a été confrontée à une situation semblable et d’autres personnes m’ont parlé de problèmes liés à la distribution. J’en viens à me demander où passe une partie de mon courrier ». Des erreurs d'aiguillage qui commencent à en agacer certains...

10/10/2015

Saint-Césaire - En rythme avec la country western

DSC06727 (Copier).jpgLes élèves autour de Corinne Boullé et Maurice Garonne.

Depuis le 1er octobre, la musique country résonne à nouveau dans la salle municipale de la rue de Mascard. Les cours dispensés par l’association Camargue Country ont repris, pour le plus grand bonheur des amateurs toujours plus nombreux.

Maurice Garonne président et fondateur de l’association n’est pas surpris par l’engouement suscité : « La danse country western se pratique à tout âge. Elle développe mobilité, rythme , mémoire et confiance en soi en faisant travailler le corps. Les pas collent à la musique. Les gens sont heureux de pratiquer une activité culturelle en toute convivialité. »

Depuis cinq ans, Corinne Boullé anime les cours de cette danse dérivée de nos quadrilles français, exportée au Canada et en Louisiane. « Ici, la musique prime sur la danse. Les chorégraphies varient suivant les niveaux et les rythmes. J’éprouve un réel plaisir à transmettre ma passion », explique-t-elle. Le message passe à merveille comme l’atteste Michel Viala, un élève : « J’adore cette musique et après une première démonstration, j’ai tout de suite adhéré. J’ai particulièrement apprécié l’ambiance et la décontraction entre danseurs ».

L’association, née en 2002, est reconnue au niveau international. Elle a participé au festival de Saint-Paulin, au Canada. Elle dispense des cours à Caveirac et Bernis et, une fois par mois,elle organise pour ses membres un training (soirée country) dans sa salle de Caissargues.

A Nîmes, c'est la salle de Saint-Césaire qui accueille les danseurs, tous les jeudis, de 18h 30 à 22 heures. Différents niveaux de danse sont proposés. Laissez-vous tenter par cette forme de danse très conviviale et attrayante, notamment pour les personnes seules, aucun partenaire n’étant nécessaire, ce sera sans regret.

Contact : 06 12 21 25 85, camarguecountry@yahoo.fr.