30/05/2015

Mas Roman - Vide-greniers

Le comité de quartier de Saint-Césaire-Mas Roman organise un vide-greniers au Mas Roman, le dimanche 7 juin, sur la place Gallieni. « Cette dix-huitième édition est prévue plus tôt dans le calendrier que les autres années, pour bénéficier d’un temps très clément », précise Gérard Elie, le président du comité. La manifestation se déroulera de 8 heures à 17 heures, accueil des exposants dès 6 h 15. Visiteurs et exposants pourront se restaurer sur place. 

28/05/2015

Saint-Césaire - Grand moment de la feria avec l'encierro

DSC05578 (Copier).jpgUn public très nombreux est venu défier les taureaux de la manade Briaux.

Incontournable et spectaculaire, l’encierro de Saint-Césaire attire toujours la très grande foule dans le fief du club taurin Lou Ferri, un des cinq créateurs de la feria en 1952. La manade Briaux présentant ses vedettes, le spectacle a été grandiose. Attrapaïres déboussolés, tee-shirt sur les cornes d’un taureau, cris, rires...  Tout le monde « s’est régalé ». C’est aussi ça la feria !DSC05570 (Copier).jpgDSC05543 (Copier).jpgDSC05537 (Copier).jpg

22/05/2015

Jean-Bouin - Les jeunes footballeurs en tournoi

DSC05341 (Copier).jpgLes jeunes ont fait preuve d'un formidable esprit sportif.

Les bénévoles de l’Olympique Mas de Mingue, le président Mounir Saoudi en tête, n’ont pas fait les choses à moitié. Réunir seize équipes de jeunes footballeurs parmi les plus réputées du grand sud-est dans la catégorie U11 (âgés de 11 ans au plus), voilà le pari qu’ils ont brillamment réussi, samedi, avec leur deuxième édition de l’Arena cup, au stade Jean-Bouin.

« L’organisation est lourde mais notre volonté est plus forte que tout pour que ces jeunes, venus de tout le Gard, de Marseille, d’Arles et même de Lyon, puissent se rencontrer et échanger, tout cela dans un esprit sportif exemplaire », explique Mounir Saoudi. Toute son équipe partage le même état d’esprit, comme en témoigne Nordine, simple bénévole par amour du foot et de son quartier : « Ça crée une grosse dynamique et de nombreux liens entre jeunes venus d’horizons différents ».

La réussite de ce tournoi était saluée par les sportifs. « C’est une belle organisation, avec du fair-play. Les enfants se sont amusés, c’est l’essentiel », confiait Salim Fiorentino, éducateur à Nîmes-olympique. De son côté, Christian Bastid, conseiller départemental, déclarait : « Le vivre-ensemble offre ici toute son image. Les organisateurs ont montré ce dont ils étaient capables pour partager leur passion et les valeurs humaines. Chapeau ! ». Pour Françoise Dumas, députée, « On voit ici ce qu’il y a de mieux dans notre république, toute la jeunesse devant le même pied d’égalité. Pour créer du lien entre jeunes, il n’y a que le sport et la culture. Il faut surtout saluer tous les bénévoles qui s’impliquent dans les associations. »

Cette manifestation, qui s’est terminée par la remise des récompenses et trophées,a prouvé, si besoin l'était, que l’Olympique Mas de Mingue, créé en 2009, est un grand club.

20/05/2015

La Bastide - Un concours pour perpétuer la tradition

DSC05216 (Copier).jpgKatelina, 8 ans, sur Bubulle avant l'épreuve de maniabilité.

Journée radieuse, concurrents et public venus en nombre, organisation parfaite, tout cela ajouté à une ambiance joyeuse et familiale : oui le concours open organisé par la Tour Magno Gardiano, à La Bastide, est vraiment devenu un événement incontournable pour les amateurs d’équitation et de traditions camarguaises.

Pour cette quatrième édition, cent cavaliers ont participé aux trois épreuves qui caractérisent le concours : tri de bétail, maniabilité et parcours de pays. Débutants ou confirmés, tous ont fait preuve d’adresse et de technique, offrant un magnifique spectacle. Loris Piton, fait partie de la jeune relève qui souffle un nouvel esprit au sein de l’association. Plus que tous, il savoure la réussite de cette journée : « Tout ce monde, concurrents ou spectateurs, montre l’engouement que suscite la monte équestre en général et notre manifestation en particulier. Parmi le très nombreux public, certains découvrent les épreuves et sont stupéfaits devant la dextérité des cavaliers et chevaux et la belle image qu’ils offrent, lors d’épreuves spectaculaires. A la Tour Magno gardiano, nous essayons de montrer que le monde équestre, surtout camarguais en ce qui nous concerne, qu’il soit sportif ou ludique, est toujours beau et provoque toujours la passion ».

En attendant le prochain open, les membres du club, perpétuant la tradition, vont se produire à la feria de Nîmes et dans diverses autres manifestations, autant de spectacles à ne pas manquer.

DSC05240 (Copier).jpgDSC05234 (Copier).jpg

19/05/2015

Mas Roman - Lampadaires vandalisés

DSC05210 (Copier).jpg

Les faits se sont produits dans la nuit du 13 mai. 

Dans la nuit du 13 au 14 mai, des individus ont « visité » une quinzaine de lampadaires, quartier du Mas Roman. L’image est la même pour tous : cache enlevé, boîtier de commande sorti, fils tirés. « Des voisins m’ont dit avoir entendu du bruit vers 4 heures du matin, explique un habitant. Est-ce que cela a été fait pour récupérer de la marchandise, des fils ou tout simplement pour plonger le quartier dans le noir et préparer un mauvais coup ? Ceux qui ont fait ça ne rendent pas compte du danger pour les enfants qui risquent de toucher un fil sur l’aire de jeux. »

Après plusieurs actes de vandalisme constatés ces derniers temps, les riverains souhaitent que la police fasse toute la lumière sur cette affaire et que le quartier retrouve sa quiétude.

15/05/2015

Pissevin - Quinze jeunes boxeurs français en stage de préparation

DSC05197 (Copier).jpgM. Monshipour, O. Jay, J-L. Belloc, M Bouziane avec les espoirs.

« Ça manque d’activité... Plus de vitesse... », les conseils donnés par Malik Bouziane ou Mahyar Monshipour, ancien champion du monde, tous deux entraîneurs nationaux, résonnent près du ring, dans la salle Richard Wagner à Pissevin. Le Boxing-club de Nîmes, dirigé par Jean-Louis Belloc, accueille quinze boxeurs cadets et juniors de l’équipe de France, pour leur stage de préparation aux championnats du monde et d’Europe.

DSC05174 (Copier).jpgLe choix du club nîmois, n’est pas dû au hasard. Il montre tout l’intérêt que lui portent les plus hautes instances de la discipline. C’est aussi un juste retour des choses et une belle récompense pour des années d’efforts et d’implication déployés par tous ses membres. « Vingt-huit ans d’existence et 200 licenciés en moyenne par saison, notre club est l’un des plus importants de France, explique Jean-Louis Belloc, le directeur technique. Il est également reconnu au niveau mondial, nous nous déplaçons dans de nombreux pays. Plusieurs de nos jeunes ont intégré des équipes de France, à l’image d’Amine Boumerdassi, qui a été vice-champion d’Europe et champion de l’Union européenne et Sofiane Soltani, quart de finaliste au championnat d’Europe et passé professionnel. Notre grand bonheur est aussi de tisser des liens sociaux et de permettre à des jeunes de tous quartiers d’avoir un but. »

Tout semble sourire au club, et pourtant, une menace plane, comme l’explique Olivier Jay, chef du service animation de la direction des sports de la Ville : « Le Boxing-club est une des cellules de ce service municipal. Jean-Louis Belloc va prendre sa retraite et rien n’est envisagé pour sa succession. C’est la pérennité du club qui en dépend ».

Il faut espérer que les élus se penchent sur le problème pour que la belle aventure continue.

14/05/2015

Saint-Césaire - Le lycée Jules-Raimu a créé son blog

DSC05077 (Copier).jpgQuentin, Tom et Jérémy ont présenté leur blog. 

Le 7 mai 2015 fera date dans l’histoire du lycée Jules-Raimu. Eric Gélis, le proviseur, inaugurait le lancement du blog créé par les étudiants. Le projet, initié par Christine Brager et Myriam Martellucci, référentes du lycée, est né lors de la Semaine de la presse et des médias. Il a été demandé aux lycéens de prendre la parole, d’écrire des articles. Le blog était lancé.

DSC05083 (Copier).jpg« Lorsque j’ai pris mes fonctions, tout était cloisonné, explique Eric Gélis. Aujourd’hui, je suis heureux que les élèves puissent s’exprimer. Prendre la parole demande de la réflexion. Ils comprennent aussi ce que sont les responsabilités, c’est très important. Avec ce blog tout le monde peut s’exprimer. Il donne une belle image de ce qui peut se faire dans un lycée professionnel ».

DSC05080 (Copier).jpgTous les avis sont unanimes tant le site regorge d'informations sur les actions et les métiers du lycée. « C’est un magnifique projet collectif, qui va perdurer grâce aux lycéens à qui je dis un grand bravo », confie Christine Brager. Myriam Martellucci, souligne la dynamique soulevée par le projet, « d’autres vont suivre. Les élèves apprennent sans s’en rendre compte. Tout contribue à valoriser l’image du lycée ». Tom, élève de seconde, est heureux : « J’arrive à poursuivre un projet qui me tenait à cœur. Grâce aux profs, tout est devenu possible ». Pour Quentin, autre lycéen de seconde, « C'est un très bon lycée, il faut casser la mauvaise image qui a pu être donnée ».

Une édition spéciale du journal télévisé Raimu News, présentée par trois créateurs du blog, Quentin, Tom et Jérémy, a couvert l’événement. Les étudiants de la section ‘scène’ se sont chargés de la mise en place du plateau de tournage et de l’enregistrement du journal. Toute cette belle aventure est à vivre sur lyc-raimu-nimes.ac-montpellier.fr.