Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


15/05/2015

Pissevin - Quinze jeunes boxeurs français en stage de préparation

DSC05197 (Copier).jpgM. Monshipour, O. Jay, J-L. Belloc, M Bouziane avec les espoirs.

« Ça manque d’activité... Plus de vitesse... », les conseils donnés par Malik Bouziane ou Mahyar Monshipour, ancien champion du monde, tous deux entraîneurs nationaux, résonnent près du ring, dans la salle Richard Wagner à Pissevin. Le Boxing-club de Nîmes, dirigé par Jean-Louis Belloc, accueille quinze boxeurs cadets et juniors de l’équipe de France, pour leur stage de préparation aux championnats du monde et d’Europe.

DSC05174 (Copier).jpgLe choix du club nîmois, n’est pas dû au hasard. Il montre tout l’intérêt que lui portent les plus hautes instances de la discipline. C’est aussi un juste retour des choses et une belle récompense pour des années d’efforts et d’implication déployés par tous ses membres. « Vingt-huit ans d’existence et 200 licenciés en moyenne par saison, notre club est l’un des plus importants de France, explique Jean-Louis Belloc, le directeur technique. Il est également reconnu au niveau mondial, nous nous déplaçons dans de nombreux pays. Plusieurs de nos jeunes ont intégré des équipes de France, à l’image d’Amine Boumerdassi, qui a été vice-champion d’Europe et champion de l’Union européenne et Sofiane Soltani, quart de finaliste au championnat d’Europe et passé professionnel. Notre grand bonheur est aussi de tisser des liens sociaux et de permettre à des jeunes de tous quartiers d’avoir un but. »

Tout semble sourire au club, et pourtant, une menace plane, comme l’explique Olivier Jay, chef du service animation de la direction des sports de la Ville : « Le Boxing-club est une des cellules de ce service municipal. Jean-Louis Belloc va prendre sa retraite et rien n’est envisagé pour sa succession. C’est la pérennité du club qui en dépend ».

Il faut espérer que les élus se penchent sur le problème pour que la belle aventure continue.

Les commentaires sont fermés.