Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


11/05/2015

Saint-Césaire - L'Echo du Moulin, le journal du comité, a vingt ans

L'Echo du Moulin de Saint-Césaire, le journal du comité de quartier de Saint-Césaire a fêté vingt ans d'existence voici, avec son aimable autorisation, l'article que lui a consacré Marie-Laurence Gaillac. 

photo article format carré.jpg"En 1998, l'un des premiers exemplaires, balbutiement de l'actuel trimestriel, évoquait la réfection de la route de Rouquairol et la rénovation de la place du Griffe, vieux serpents de mer qui mirent des années à se concrétiser... C'est dire si patience et ténacité constituent des armes pour des comités de quartier, qui n'ont pas la mémoire courte grâce, notamment, aux archives de leurs journaux : lancé timidement en 1987, puis abandonné, avant de connaître une renaissance en 1995 sous l'impulsion de René Girardeau, l'Echo du Moulin, la gazette de Saint-Césaire, fête aujourd'hui ses vingt ans, avec 81 numéros au compteur. "Notre objectif ? faire plaisir aux habitants du village, sourit le président Gérard Elie. Les habitants le cherchent, l'attendent. Il est pas mal lu."

Conçu et réalisé par René Genti, ce trimestriels de vingt pages est tiré à 2 000 exemplaires. Des exemplaires ensuite distribués, par une équipe de douze bénévoles, dans les boîtes aux lettres de Saint-Césaire et du Mas Roman. "Plusieurs rubriques sont systématiquement présentes : les nouvelles et les animations du quartier ; les informations générales, sur la voirie par exemple ou la pluviométrie ; un espace pour les associations ; la vie communautaire des catholiques et des protestants ", détaille le rédacteur. Sans oublier les incontournables courriers des lecteurs, recettes culinaires, échos et billets d'humeur, autant d'écrits épluchés par le comité de lecture. Et si, à l'origine, la publicité était absente des pages de l'Echo du Moulin, le comité de quartier a dû se résoudre à son appartion. avec les adhésions de 300 familles, plus les subventions municipales et départementales, les publications, aux coûts de 1 200 € chacune, sont ainsi fiancées : prochaine parution à la fin du mois de juin." (Marie-Laurence Gaillac)

 

Les commentaires sont fermés.