Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


10/05/2015

Saint-Césaire - Le lycée Darboux a trente ans et une belle image de réussite

DSC05070 (Copier).jpgEnseignants et élèves, jeunes ou anciens, ont participé à la fête.

Il y a trente ans, le lycée Gaston-Darboux naissait dans les collines de Saint-Césaire. L’événement a été fêté mardi 5 mai. Enseignants, partenaires professionnels, représentants des collectivités territoriales, du  conseil général et départemental et bien sûr élèves, fiers de leur réussite scolaire, puis professionnelle, se sont retrouvés pour des échanges riches en émotion.

DSC05066 (Copier).jpgLes anciens, nombreux, ont apporté leurs témoignages. Hormis son côté festif, avec exposition et spectacle des élèves, cette journée a montré que ce lycée, loin des clichés négatifs qu’il a pu avoir, amène aussi à l’excellence. « Aujourd’hui, le témoignage des professionnels confirme la confiance accordée à toute l’équipe enseignante et donne une image très positive de l’établissement, confie Noël Cabrera, le proviseur. Il y a aussi la dynamique créée autour d’un événement où tout le monde a vraiment joué le jeu, avec, à la clé, de nombreux projets finalisés ».

Un sentiment partagé par les enseignants : « On est heureux de voir le bon parcours professionnel de nos anciens élèves, ils montrent qu’on peut être à Darboux et réussir dans la vie », expliquent en chœur Dalila Chalabi et Guillaume Coulon, professeurs. Françoise Le Rolland enseigne depuis la création de l’établissement, « avec toujours la même envie, même si les conditions ont changé ».

Côté élèves, la motivation est aussi forte. « Ici je me sens bien et cette journée crée une sorte d’harmonie entre jeunes et anciens », confie Florian Hottelet. Mamadou Touré, un ancien élève, apporte une belle conclusion : « Tout mon bagage technique, je l’ai obtenu ici où j’ai passé quatre ans et mon bac pro. Je suis en faculté de lettres, pour être journaliste. Je ne garde que des bons souvenirs ».  

Les commentaires sont fermés.