19/11/2014

Saint-Césaire - Les copains de la rue Posterle se retrouvent cinquante ans après

DSC03757 (Copier).jpgAnne-Marie, Solange, Raymond, Jean-Pierre, Serge, Léon et Mado.

Leurs parents et grands-parents ont été voisins durant des décennies, au 8 de la rue Posterle, dans une grande bâtisse qui comportait plusieurs appartements. Nés entre 1939 et 1946, les sept minots ont grandi ensemble, avec pour même cadre de jeux le quartier de la Croix de fer. Puis, chacun commençant à construire sa vie, ils se sont perdus de vue.

Avec le temps, les parents s’en sont allés, emportant avec eux les dernières occasions de rencontres. Léon Chabaud, un des minots de l’époque, a voulu réunir à nouveau cette bande. Faisant partie du club des aînés de Saint-Césaire, grâce à la mémoire et la complicité de quelques anciens, il s’est lancé à la recherche de ses amis d’enfance. Plus de 50 ans après, il a réussi à les rassembler dans la salle municipale de la rue de Mascard, en gardant la surprise jusqu’au bout.

C’est avec une émotion très forte que se sont retrouvés Mado Altérac, Jean-Pierre Martel, Raymond Talagrand, Solange Girard et son frère Serge et Anne-Marie Chabaud, la sœur de Léon. Les souvenirs ont refait surface. « On vivait comme cela se faisait à l’époque, les appartements n’étaient pas fermés, on se parlait d’une porte à l’autre », se souvient Anne-Marie Chabaud. Pour Léon Chabaud, large sourire aux lèvres et malice non dissimulée, « on habitait le plus beau quartier de Nîmes ».

Lucie Maire, la présidente du club des Violettes, était heureuse d’avoir pu contribuer à ces retrouvailles qui ont eu lieu à Saint-Césaire.

Les commentaires sont fermés.