11/10/2014

Jean-Jaurès - Jacky Cantareil a été honoré

DSC03492 (Copier).jpgJacky Cantareil décoré de l'insigne d'office par René Duclos.

Vendredi, Jacky Cantareil a reçu l’insigne d’officier de l’Ordre national du Mérite, des mains de René Duclos, président national des Anciens combattants et victimes de guerre des PTT. Lors de la dernière promotion de cette distinction, seule deux personnes, dont Jacky Cantareil, ont été nommées « officier » à titre civil. La cérémonie s’est déroulée à la Maison des combattants, à Nîmes.

DSC03504 (Copier).jpgEn présence de la famille, de nombreux élus et personnalités, dont Christophe Perrin, chef du bureau du cabinet du préfet et Myriam Martinez, directrice du service départemental de l’Office national de anciens combattants, René Duclos a retracé la vie professionnelle de Jacky Cantareil, marquée par une période militaire très difficile et son implication dans de nombreux domaines. « Il a débuté sa carrière aux PTT en 1954 et en septembre 1956 il était appelé en Algérie où ses actes courageux lui ont valu une reconnaissance auprès de la nation. Si sa carrière professionnelle s’est terminée en 1996, comme responsable au centre de tri postal de Saint-Césaire, sa participation dans la vie associative est toujours présente. Il est en particulier juge assesseur titulaire au tribunal des pensions militaires et membre de l’association solidarité des mutilés de guerre. »

DSC03508 (Copier).jpgJacky Cantareil, aujourd’hui président de l’Union départementale des associations de combattants et victimes de guerre du Gard, a évoqué dans son discours, les différentes périodes de sa vie en rendant hommage à son épouse et, à travers elle, à toutes les femmes qui supportent et assistent leur conjoint souvent absents.

Un moment d’émotion a suivi, quand René Duclos a remis à Jacky Cantareil la médaille d’or des Anciens combattants et victimes de guerre des PTT.

Les commentaires sont fermés.