Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


08/04/2014

Mas Roman - Une Marmite remplie de surprises

DSC01272 (Copier).jpgGeneviève Peyraque et Sébastien Delprat dans leur nouveau décor.

Ancienne élève de l’Etincelle, Geneviève Peyraque fut l’âme du Sans chichi, restaurant dont elle fit la renommée. Face au aléas de la vie, elle a dû le quitter. Cependant, cette passionnée de restauration a toujours fait preuve d’optimisme. « Après cette période difficile je ne remercierai jamais assez ceux qui m’ont permis de me remettre sur les bons rails »elle. amis fidèles, elle a repris, avec son fils Sébastien Delprat, les destinées de la Marmite du Roman, restaurant situé avenue Joffre.

Une nouvelle aventure commence pour le duo, pleine de saveurs et de couleurs, à l’image du décor qui a été transformé. « J’ai voulu autre chose que ce qui existe déjà dans le quartier pour la restauration. L’endroit est plus petit qu’ailleurs, j’ai essayé de le rendre plus chaleureux. Je veux que mes clients profitent, le temps de la pause déjeuner, d’un moment de calme et d’intimité, tout en dégustant de bons petits plats traditionnels. »

Toutes les qualités de cette Vauverdoise d’origine se retrouvent dans sa cuisine généreuse et gourmande. Les plats sont faits maison et cuisinés le jour même, en fonction du marché, ce qui explique un choix réduit mais avec une fraîcheur garantie. Le poulet-citron-estragon, l’aïoli, la tarte tatin ou le baba au rhum prennent des saveurs particulières. Quelques fois, moments trop rares, on peut déguster des profiteroles au fromage de chèvre.

« J’ai tenu aussi à ce que les clients aient vue sur la cuisine, c’est un gage de confiance pour eux », précise Geneviève Peyraque. Un endroit à découvrir.

La Marmite du Roman, 291 avenue Maréchal-Joffre, tél. 04 66 67 35 53, à partir de 10 € à la carte, ouvert le midi du lundi au vendredi, pizzas le vendredi soir et repas événementiels sur demande.

Les commentaires sont fermés.