Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


31/01/2014

Route de Sommières - Bonnes affaires : un entrepôt a ouvert

DSC00836 (Copier).jpgJean-Claude Crespin vend des marchandises neuves à prix réduit.

Situé sur la route de Sommières,  à 1 kilomètre de la sortie de Nîmes en allant sur Caveirac, c’est un entrepôt aux mille et une bonnes affaires a ouvert ses portes. Des appareils électroménagers aux luminaires, en passant par les vêtements, verreries, ampoules, équipements moto et autres jouets, un très large éventail de marchandises neuves est proposé aux clients. « La liste des articles varie au fur et à mesure des arrivages », explique Jean-Claude Crespin, le gérant de la société.

Cet ancien informaticien a quitté la Réunion, où l’avait conduit son métier, pour venir s’installer dans la région nîmoise dans laquelle il a vécu de nombreuses années. La retraite n’étant pas vraiment un aboutissement pour cet homme d’action, l’idée lui est venu de créer cette entreprise. « Le contexte actuel ne permet pas à tout le monde d’acheter des articles de qualité à leur prix d’origine. Mon idée est d’acheter ces articles à des sociétés en faillite et de les mettre en vente à des prix très abordables. Bien que neufs, la plupart sont vendus ici à moitié prix de leur valeur initiale. Lors des approvisionnements, je recherche la qualité et les grandes marques, pas le bas de gamme. »

Depuis le début de l’année, ce sont 300 m2 d’exposition qui sont offerts à la clientèle. Jean-Claude Crespin ne souhaite pas en rester là, cette surface devrait bientôt doubler.


Faillites-déstockage, route de Sommières, à 1 km de la sortie de Nîmes en direction de Caveirac. Ouvert du lundi au samedi inclus, de 9 heures à 12 heures et 14h 30 à 17h 30, tél. 06 72 34 39 44.

28/01/2014

Saint-Césaire - La route de Rouquairol prend des couleurs

DSC00848 (Copier).jpg

Le président Gérard Elie voit avec plaisir la fin des travaux de cet axe départemental chargé.

L’aménagement paysager de la route de Rouquairol a débuté, pour le plus grand plaisir de Gérard Elie, président du comité de quartier. « Les travaux de réaménagement de cette route ont commencé en avril 2012, précise-t-il. De nombreux travaux essentiels de mise en sécurité ont été faits comme le réseau d’évacuation des eaux pluviales pour lutter contre les inondations. Sur sa longueur, les fossés ont été busés et comblés et de nouveaux luminaires ont été installés. L’aménagement paysager finalise presque cette rénovation, car il reste à régler le problème de visibilité à la sortie du chemin du Lavoir. Mais c’est très bien et comme de nombreux habitants, je suis satisfait. »

Le président reconnaît aussi qu’amener à bien le projet n’était pas évident car cette route départementale étant située en milieu urbain, cela nécessitait la coordination de tous : conseil général, Nîmes-métropole et la ville de Nîmes, chaque service ayant en charge une partie de la rénovation.

Les travaux d’aménagement paysager, qui incombent à la Ville, ont commencé début janvier. Contacté, Stéphane Mauny, responsable des espaces verts, décrit la photo du nouveau décor : « L’installation du système d’arrosage est en cours. Il va y avoir un paysage arbustif, des plantes vivaces, le tout très décoratif et peu gourmand en eau. Quelques lagerstroemias viendront apporter des notes colorées. Tout sera terminé avant la fin du mois de mars ». Depuis quelques temps, le paysage saint-césairois évolue à grande vitesse. 

26/01/2014

Saint-Césaire - L'urbanisation a eu raison des derniers ceps tortueux

DSC00852 (Copier).jpgLe dernier lopin de vigne a cédé sa place aux habitations.

La dernière parcelle de vigne saint-césairoise a vécu. Ce lopin de terre, cultivé avec amour par son propriétaire, était niché entre la route de Rouquairol et le chemin du Lavoir et représentait, en quelque sorte, l’icône du riche passé de Saint-Césaire, son vignoble.

Durant de nombreuses années, dans ce lieu situé près de la gare ferroviaire, la vigne s’est offerte à la vue des passants, arborant ses parures vert, pourpre ou or, selon la saison. L’urbanisation a eu raison des ceps tortueux. Ce sont en effet sept villas qui vont occuper l’espace.

Après la création de la zone industrielle et des lotissements du Mas Roman en lieu et place des champs de vignes et après que la cave coopérative a laissé sa place à un bassin de rétention, c’est un peu plus d’histoire du village qui s’en va.

22/01/2014

Costières - Carton plein pour les jardiniers

 

DSC00820 (Copier).jpgBeaucoup de convivialité chez des joueurs très attentifs aussi.

Les membres du bureau de l’association des jardins ouvriers, son président Claude Nebeker en tête, ont mis un atout supplémentaire dans leur recherche de partage et de convivialité entre les personnes. Forts d’un essai réussi en 2013, ils ont renouvelé l’expérience, samedi dernier, en organisant la deuxième édition de leur grand loto, dans la salle des Costières.

DSC00793 (Copier).jpg« Le succès de cette soirée montre que l’association existe, explique Claude Nebeker. Cette manifestation, associée aux autres que nous organisons dans l’année, permet de resserrer les liens entres les familles de jardiniers et de sortir du train-train quotidien. Elle crée de la convivialité et de l’amitié entre les gens. » Si cette notion d’amitié et de partage est un des objectifs du président, et de son équipe, le premier n’en oublie pas le but principal de l’association : permettre à des personnes, dont les revenus sont souvent modestes, de pratiquer la culture potagère dans les meilleurs conditions possibles. « La recette de ce soir contribuera, pour partie, au financement des nombreux travaux engagés ou prévus. Nous refaisons les cabanon, clôture et portail de chaque parcelle. Il faut entretenir les voies de circulation. Cette année nous allons procéder aussi à la réfection des bassins. Tout cela représente un coût important. »

Le message a été entendu, les joueurs sont venus nombreux tenter leur chance.DSC00815 (Copier).jpgDSC00800 (Copier).jpgDSC00803 (Copier).jpgDSC00809 (Copier).jpgDSC00812 (Copier).jpgDSC00813 (Copier).jpg

15/01/2014

Costières - Loto des jardiniers

L’association des jardins ouvriers organise son traditionnel loto, le samedi 18 janvier, à partir de 19h 30, dans la salle des Costières. Le président Claude Nebeker et son équipe attendent de nombreux passionnés à qui ils promettent des lots à la hauteur de l’événement, dans une ambiance festive.

13/01/2014

Saint-Césaire - Le clos des coqs plutôt triomphant

DSC00702 (Copier).jpgYves Charlot, au centre, avait invité la police municipale à l'assemblée générale. 

L’association du clos des Coqs a tenu son assemblée générale mercredi, dans la salle municipale de Saint-Césaire. C’était l’occasion pour le président Yves Charlot de rappeler les satisfecit et les aléas constatés lors de l’année écoulée avec, comme toujours à la une, la sécurité. « Depuis deux ans nous avons retrouvé une certaine tranquillité, grâce aux deux caméras, on en espère une troisième, à la présence de la police, mais aussi à la vigilance de chacun d’entre nous. Quelques boites aux lettres ont été vandalisées en fin d’année, mais cela n’a rien à voir avec ce que nous avons connu. »

Autre satisfaction, assortie d’une certaine fierté, la place du Coq a été officialisée le 26 avril 2013. Les Coqs aimant faire la fête, le bureau est bien décidé à perpétuer les animations existantes, dont la fête des voisins et les repas pris sous les ombrages d’un espace privé, sur lequel une magnifique pergola est venu parfaire le confort.

DSC00703 (Copier).jpgLe président est revenu sur la raison d’être de l’association. « A l’origine, chaque lotissement privé possède son association. Généralement, lorsque la voirie du lotissement passe au domaine public, les associations disparaissent de fait. Nous avons conservé la notre car nous avons des espaces verts privatifs et mais surtout parce qu’elle permet de maintenir un lien entre les riverains, c’est primordial. »

Mais pas question de jouer en solo : « Nous travaillons de concert avec le comité de quartier de Saint-Césaire – Mas Roman. D’ailleurs, nous sommes plusieurs à être membres du bureau de ce comité. Cela facilite beaucoup les choses car le comité recouvre une zone géographique et démographique importante et c’est bien d’avoir dans chaque secteur, des personnes qui s’impliquent ».

La galette des rois a permis de prolonger le débat.

07/01/2014

Saint-Césaire - Le chemin du Cimetière éclairé

DSC00691 (Copier).jpgPaul Cousin est ravi de la nouvelle installation. 

indiquer son nom. Plusieurs entreprises et des particuliers y ont des entrées de négoce ou d'habitation. Paradoxalement, le passage n’était éclairé que par un luminaire, situé à l’angle de la route de Rouquairol.

Certains commerçants s’en sont émus auprès du comité de quartier qui, par l’intermédiaire de son président Gérard Elie, a demandé que cette voie publique soit entièrement éclairée. C’est chose faite depuis le mois de décembre, à la plus grande satisfaction des acteurs locaux, comme l'indique Paul Cousin, commercial de SM Services, dont le local est situé au fond du chemin : « Le soir, on avait l’impression d’être à cent lieues de Nîmes, tant le lieu était obscur. On attendait cet éclairage depuis longtemps, il est vraiment  le bienvenu. C’est beaucoup plus sécurisant pour tout le monde, nos clients, nous, les personnes qui se rendent au cimetière et les quelques riverains qui habitent ici ».