Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


13/01/2014

Saint-Césaire - Le clos des coqs plutôt triomphant

DSC00702 (Copier).jpgYves Charlot, au centre, avait invité la police municipale à l'assemblée générale. 

L’association du clos des Coqs a tenu son assemblée générale mercredi, dans la salle municipale de Saint-Césaire. C’était l’occasion pour le président Yves Charlot de rappeler les satisfecit et les aléas constatés lors de l’année écoulée avec, comme toujours à la une, la sécurité. « Depuis deux ans nous avons retrouvé une certaine tranquillité, grâce aux deux caméras, on en espère une troisième, à la présence de la police, mais aussi à la vigilance de chacun d’entre nous. Quelques boites aux lettres ont été vandalisées en fin d’année, mais cela n’a rien à voir avec ce que nous avons connu. »

Autre satisfaction, assortie d’une certaine fierté, la place du Coq a été officialisée le 26 avril 2013. Les Coqs aimant faire la fête, le bureau est bien décidé à perpétuer les animations existantes, dont la fête des voisins et les repas pris sous les ombrages d’un espace privé, sur lequel une magnifique pergola est venu parfaire le confort.

DSC00703 (Copier).jpgLe président est revenu sur la raison d’être de l’association. « A l’origine, chaque lotissement privé possède son association. Généralement, lorsque la voirie du lotissement passe au domaine public, les associations disparaissent de fait. Nous avons conservé la notre car nous avons des espaces verts privatifs et mais surtout parce qu’elle permet de maintenir un lien entre les riverains, c’est primordial. »

Mais pas question de jouer en solo : « Nous travaillons de concert avec le comité de quartier de Saint-Césaire – Mas Roman. D’ailleurs, nous sommes plusieurs à être membres du bureau de ce comité. Cela facilite beaucoup les choses car le comité recouvre une zone géographique et démographique importante et c’est bien d’avoir dans chaque secteur, des personnes qui s’impliquent ».

La galette des rois a permis de prolonger le débat.

Les commentaires sont fermés.