Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/11/2013

Maréchal-Juin - Embarquement immédiat au Bato

DSC00349 (Copier).jpgVirginie Perrin, à gauche, et son équipe.

Il y a quatre ans, Virginie Perrin savait qu’en prenant la tête du Bato, le restaurant-brasserie de l’avenue du Maréchal-Juin, la tâche ne serait pas simple, tant le quartier semblait recroquevillé sur lui-même. Mais rien n’effraie cette Alésienne de souche, pétrie de qualités, même si sa modestie ne veut pas le reconnaître, qui a repris ce commerce pour revenir près de sa famille et de Nîmes, qu’elle adore.

« J’ai deux passions : la musique, maman était accordéoniste et la cuisine. A seize ans, j’ai débuté dans la restauration. J’ai tenu un restaurant à Cavalaire, dans le Var, jusqu’à trente ans. Puis c’est la musique qui m’appelait. J’ai été saxophoniste-chanteuse professionnelle pendant dix ans, avant de revenir à mon premier amour ». Sa cuisine fraîche et traditionnelle a fait du lieu un rendez-vous incontournable, trois apprentis sont d’ailleurs venus épauler le personnel.

Mais il lui manquait l’animation. « Pour qu’un quartier vive, il faut lui en donner les moyens, explique-t-elle. Compte tenu de ma passion musicale, j’ai organisé deux types de soirées. Tous les jeudis c’est karaoké, avec une animatrice. Les vendredis sont consacrés aux années 80 avec, comme Dj, mon fils Doryan, qui à seize ans est aussi mordu que moi pour la musique. Enfin, les samedis après-midi, c’est thé dansant. »

Pour la fête de la musique, Virginie n’a pas hésité à ressortir son saxo, pour la plus grande joie de ses clients qui en redemandent : « C’est quelqu’un d’exceptionnel, qui joue divinement bien, confie Paul Terrana, un riverain. Elle a su ranimer le quartier et redonner le sourire aux gens. » Une cuisine et des animations à faire chavirer de bonheur...

Le Bato, 967, av. du Maréchal-Juin, tél. 04 66 29 98 68. Ouvert du lundi au vendredi et le samedi après-midi pour le thé dansant.

Les commentaires sont fermés.