Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


01/10/2013

Mas de Cheylon - Les jardiniers disent stop à l’insécurité routière

photo (Copier).jpgUn accident impressionnant qui n'a fait aucun blessé grave.

Samedi soir (21 septembre), vers 20 heures, un accident a eu lieu à l’entrée des jardins ouvriers, sur le chemin du Mas de Cheylon. « Un de plus, constate avec amertume Joseph Locicero, membre du bureau de l’association des jardins ouvriers. Une dame tournait vers les jardins, son véhicule a été heurté violemment à l’arrière. Heureusement, il n’y a pas eu de blessé grave, mais c’était impressionnant. Depuis des années, nous demandons des aménagements sur cette portion de route comprise entre la sortie de Nîmes et le rond-point de la Bastide. »

L’association, présidée par Claude Nebecker, secondé par Joël Favre pour Cheylon, a à maintes reprises proposé des possibilités pour réduire les risques d’accidents. « Lors de réunions organisées par le comité de quartier de la Plaine du Vistre, nous avons signalé aux élus la dangerosité du lieu et soumis des avis », poursuit Joseph Locicero. Le premier constat concerne la limitation de vitesse. « Nous demandons qu’elle soit maintenue à 70 km/h jusqu’au rond-point de la Bastide, pour ne pas que les gens accélèrent sur la ligne droite qui le précède, là où se trouve l’entrée des jardins. L’installation d’un radar pédagogique n’est peut-être pas superflue, elle ferait réfléchir les automobilistes. La mise en place de ralentisseurs est aussi une solution. »

Cette route départementale est située pour partie sur l’agglomération de Nîmes. « Nous allons adresser un courrier à la conseillère générale du canton et au sénateur-maire de Nîmes, accompagné d’une pétition. Cet accident est venu s’ajouter à une longue liste, nous souhaitons que des mesures soient enfin prises avant de déplorer des accidents bien plus graves »,  conclut Joseph Locicero.

Les commentaires sont fermés.