Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


29/06/2013

Saint-Césaire - Concert

Dimanche 30 juin à 18 heures, l'ensemble Guitare & Co donnera un concert dans le temple de Saint-Césaire. L'entrée est gratuite.

28/06/2013

Saint-Césaire - Concert

Dimanche 30 juin, à 18 heures, l'ensemble Guitare & Co donnera un concert dans le temple de Saint-Césaire. L'entrée est gratuite.

27/06/2013

Saint-Césaire - Gala de danse

L’académie de danse Frédérique Basset présente son gala de fin d’année, « Max et les mystères de la forêt », le jeudi 27 juin à 20 heures, au théâtre municipal de Nîmes, 1 place de la Calade.

Renseignements à l’Académie de danse, 4 rue Georges Sadoul, Nîmes ou par tél. : 06 15 16 09 39

Mas Roman - La batucada donne son rythme à la fête

DSC08311 (Copier).jpgOuverture des festivités avec la batucada des élèves de CP.

Les élèves de l’école élémentaire du Mas Roman ont dit au revoir à l’année scolaire avec un spectacle de fin d’année qui a réjoui tous les spectateurs, venus en nombre.

Dès le début, les jeunes des trois classes de CP ont chauffé l’ambiance avec une entrée en scène plus que remarquée, au rythme de la batucada.

DSC08327 (Copier).jpgCeux de CE1 au CM2, ont offert un magnifique récital vocal, reprenant des extraits de chants préparés tout au long de l’année avec la chorale départementale. Tous ont également montré qu’ils possédaient d’indéniables talents de danseurs, en exécutant de difficiles chorégraphies, travaillées en classe.

« Je suis heureuse de voir que cette soirée se déroule à merveille. Le travail des enfants trouve sa juste récompense, confie Elisabeth Just, la directrice. C’est un bon moment de convivialité que l’on partage avec les parents d’élèves que je tiens à remercier pour leur forte implication dans les événements qui ont eu lieu. Grâce à eux, des sorties scolaires ont été organisées, ainsi que des activités sportives, le loto et le carnaval. » La fête se terminait par un repas partagé, l’occasion de féliciter tous les acteurs et leurs enseignants.

26/06/2013

Saint-Césaire - A l’IUT, on conçoit la maison du futur

DSC08083 (Copier).jpgPour les étudiants en génie civil, le projet devient réalité.

Pour concourir au challenge national sur le thème du développement durable, en 2009, les étudiants en génie civil de l’IUT de Nîmes ont planché sur la construction d’un bâtiment basse consommation.

« L’idée était d’allier les performances thermiques à la construction traditionnelle, avec des matériaux en provenance de la région, explique Claude Campagne, directeur-adjoint de l’IUT. Les étudiants ont donc imaginé cette cabane de gardian, en lui assurant une autonomie énergétique. Son ossature bois, provenant des Cévennes, a été bâtie sur un puits thermique de type provençal, qui fournit l’eau chaude. L’isolant est à base d’habits recyclés, qui retrouvent ainsi une seconde vie et un revêtement à la chaux protège les murs. Le toit va être recouvert de sagne de Camargue. »

A cela s’ajoute le fait que les étudiants ont tenu compte de l’orientation et des nouvelles technologies : panneaux solaires, photovoltaïque et thermique, pompe à chaleur ou ventilation contrôlée en sont des exemples. Ils ont également respecté les normes obligatoires d’un établissement recevant du public.

« Ce bâtiment a été réalisé grâce aux partenariat d’entreprises locales qui suivent le projet avec intérêt, explique encore Claude Campagne. Tout sera opérationnel à la prochaine rentrée, Les futurs étudiants du département auront ici une pièce à disposition, dans laquelle ils pourront analyser le fonctionnement de toutes ces technologies et les faire évoluer. » Léo Bonneau, étudiant de deuxième année, a pleinement participé au projet. Il en est aussi le chargé de communication et pour lui il n’y a aucun doute : « Compte tenu des règles thermiques très strictes, le concept du bâtiment autonome représente l’avenir ». Il sera possible de visiter la cabane lors des journées portes ouvertes.

25/06/2013

Pissevin - Le savoir-faire d'ados en grande difficulté

DSC08343 (Copier).jpgPour les jeunes, la peinture est un moyen de s'exprimer et s'extérioriser.

Comment s’exprimer, s’extérioriser et affirmer son autonomie quand on est un adolescent en proie à des problèmes familiaux ? Depuis  des années, Alli Abdool Raman, enseignant à l’Institut Thérapeutique et Pédagogique « le Grezan », vient à la médiathèque Marc Bernard. Pour ces jeunes, il a demandé à en faire une vitrine de leur savoir-faire, afin de leur démontrer que tout est possible, à condition de le vouloir. Comme il le dit pour la présentation de l’exposition : « Nous venons aborder à travers ces réalisations, la question de l’autonomie qui est centrale dans nos modalités d’accompagnement éducatif ». 

Ainsi, depuis quatre ans, la médiathèque propose une exposition, à la thématique renouvelée. Cette année, l’exposition "Improbable/Probable" des enfants du groupe 3 de l’institut, offre aux visiteurs, au travers de peintures exceptionnelles, le lien entre l’image qu’ils ont de la vie et leur façon de la représenter sur un support. « Cela prouve qu’ils peuvent aller au bout des choses, précise Karine Beltran, bibliothécaire. Très souvent ces jeunes ont l’impression d’être en état d’échec. Avec ces créations, ils se rendent compte qu’ils sont capables d’aller au bout de leurs idées et surtout d’être autonomes, car c’est bien cela qui souvent leur fait défaut. »

Dans cette exposition, ne présentant que des créations originales, le visiteur pourra, par l’interprétation qu’il donnera à chaque œuvre, retrouver une part de sensibilité ou d’affection qu’il pensait, peut-être, avoir perdu.

Jusqu’au 29 juin, médiathèque Marc Bernard, Place Debussy. Tél. 04 66 27 76 60

24/06/2013

Saint-Césaire - A la maternelle, les petits ont fait leur show

DSC08101 (Copier).jpgTout a débuté avec les écoliers de grande section.

Il n’y a avait plus une place de libre, mardi, dans la cour de l’école maternelle de Saint-Césaire, pour le spectacle de fin d’année des enfants. Recevant les dernières recommandations des enseignants, les petits acteurs essayaient d’être décontractés avant leur entrée en scène.

DSC08157 (Copier).jpgDès les premières acrobaties effectuées par les élèves des grandes sections, le rythme était donné. Parents et amis ont tous vivement applaudi le spectacle qui leur était offert. « Pour les grandes sections, les numéros d’acrobatie sont un récapitulatif du travail effectué tout au long de l’année sur la motricité, explique Floriane Le Dœuff, la directrice. Les moyennes ont choisi le difficile exercice de chanter à cappella, tout en dansant. Les petits, pour chanter Le Grand Méchant Loup, ont participé à la confection de leurs déguisements. »

DSC08099 (Copier).jpgA la fin du spectacle, les élèves de grande section, avant leur passage en cours élémentaire, ont reçu des livres de la part de l’association des parents d’élèves A Nîmes Toi. L’occasion pour Christine Collin, présidente de l’association, de rappeler que ces cadeaux étaient offerts grâce aux fonds récoltés lors de diverses manifestations