Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


10/02/2013

Plaine du Vistre - Insécurité, nuisances et infractions : l'alarmant constat des exploitants agricoles

DSC06206 (Copier).jpgJean-Paul Fournier a écouté les doléances des habitants.

Jeudi 7 février, Jean-Paul Fournier a rendu visite aux riverains de la plaine du Vistre. Ce quartier, le dernier bastion agricole de la commune nîmoise, est confronté, depuis quelques années, à de nombreux problèmes.

Jean Sonderer, président du comité de quartier, tenait à les exposer, sur place, au sénateur-maire. « Cette zone subit les effets désastreux du mitage, précise-t-il. Après l’incinérateur et la station d’épuration, le centre de tri va être créé ainsi que le bassin de rétention, constructions d’intérêt général. Mais il y a pire : des terrains agricoles disparaissent au profit de constructions illégales. La ville devrait, en accord avec la Safer (Société d’aménagement foncier et rural), établir un cahier des charges précis.»

Il semble en effet que la vocation de certains terrains soit détournée. La police municipale a constaté de nombreuses infractions, mais pour Jacques Perotti, adjoint délégué à l'urbanisme, « les pouvoirs municipaux sont limités. Nos services font ce qu’il y a lieu de faire, la suite appartient au procureur général. »

Le problème du raccordement au tout-à-l’égout a fait, lui aussi l’objet d’un débat, les riverains le souhaitant vivement. « Nous sommes des propriétaires fonciers et payons nos impôts. Nous voulons avoir les mêmes droits que tout le monde », assène Bernard Engelras,  président des Costières de Nîmes.

Outre les problèmes de circulation, l’insécurité inquiète. « Il y a les vols, les quads qui envahissent les terres ensemencées, la prostitution, le trafic de drogues et maintenant les agressions physiques. On ne travaille plus sereinement », dénonce Marceau Pelatan, vice-président du comité.

Pour Jean Sonderer, « Jean-Paul Fournier, ainsi que les élus et les responsables des services municipaux, a semblé attentif à nos doléances. J’espère que ce sera suivi rapidement d’effets ».

Les commentaires sont fermés.