Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


30/12/2012

Saint-Césaire - Le café de la Gare repart sur de nouveaux rails en famille

DSC05901 (Copier).jpgLoïc et Claude Pontaud, une histoire familiale.

 Partout où existe une gare Sncf, il y a un café éponyme, lieu de passage, d’attente ou de rencontre par excellence. Celui de Saint-Césaire, ne faillit pas à la règle et ouvriers, VRP, étudiants ou habitants du quartier s’y croisent quotidiennement. Depuis le 1er novembre, Claude Pontaud et son fils Loïc, lui ont redonné une nouvelle jeunesse. Entièrement rénové, avec sa terrasse agrandie et fermée, il repart vers de nouvelles aventures.

Pour Claude Pontaud, président du Rugby-club nîmois, il n’y a rien de surprenant de se retrouver à Saint-Césaire, car il s’agit avant tout d’une histoire familiale. « Après quarante années passés dans ce milieu, j’ai droit à la retraite. De plus, la présidence du RCNG m’occasionne beaucoup de charges, de tracas et d’occupation. Si ce café-restaurant a été repris, c’est pour lancer mon fils Loïc. Ce lieu est idéal pour lui. La clientèle est différente de celle du centre-ville de Nîmes, mais elle n’en demeure pas moins fort chaleureuse, très sympathique. En plus, tout cela semblait prédestiné car j’ai commencé ma carrière professionnelle comme apprenti à la SNCF. »

Si le décor a changé, l’excellente cuisine reste traditionnelle avec des prix qui n’ont pas évolué. Une recette qui connaît déjà le succès et qui appelle d’autres projets. « Nous envisageons quelques animations sur la terrasse, surtout l’été, avec entre autres des grillades-parties le vendredi», prévoit Claude Pontaud. 

De belles perspectives qui devraient attirer de nombreux voyageurs dans ce commerce, un des plus anciens du quartier.

Commentaires

je m'arrete de temps en temps et c'est toujours sympa on passe un moment agréable dans un nouveau style et avec toujours une exelente cuisine familliale et de terroir,à bientot

Écrit par : jean-claude | 30/12/2012

Les commentaires sont fermés.