30/06/2012

Saint-Césaire - Fête des écoles

DSC03916 (Copier).jpgDes tout-petits émus mais très habiles aux jeux de cerceaux.

DSC03901 (Copier).jpgLa cour ombragée de l’école primaire de Saint-Césaire, apportait un peu de fraîcheur au très nombreux public venu assister au spectacle de fin d’année, présenté par les élèves des écoles maternelle et élémentaire.

DSC03901 (Copier).jpgLes tout-petits, un peu émus, ont ouvert ce spectacle durant lequel ils ont manié avec habileté des cerceaux. « Pour eux, nous avons préparé le programme en exploitant ce qu’ils avaient fait en motricité, durant l’année scolaire, confiait Florianne Le Dœuff, la directrice de maternelle. Pour les moyens, c’est l’envie des enfants qui a prévalu, d’où un spectacle très varié, de Claude François à Michael Jackson. »

DSC03895 (Copier).jpgLe spectacle des élèves de l’école élémentaire était surtout basé sur la danse et le chant. Un spectacle rythmé et coloré qui a ravi tout le monde. Lucie Bayou, la directrice, se réjouissait que « cette année se termine de très belle façon, même si nous sommes tristes de voir partir Stéphane Maupas, enseignant de CM2, qui va rejoindre Paris. Nous avons aussi dit au revoir au jeunes qui rejoignent le collège, en leur offrant un livre. Je suis heureuse car c’est vraiment la soirée de l’amitié et de la bonne humeur. »

Une paëlla géante a régalé les papilles de chacun, une autre façon de terminer l’année en beauté.

29/06/2012

Saint-Césaire - Sa restauration terminée, le four à chaux de la colline du Moulin à vent a été inauguré

DSC03856 (Copier).jpgJean-Paul Fournier et Francis Brun dévoilent la plaque commémorative.

La colline du Moulin à vent , à Saint-Césaire, était, lundi dernier, en ébullition. De nombreuses personnes ont assisté,  sous une chaleur torride, à l’inauguration du four à chaux, magnifiquement restauré par Maurice Roustan. On aurait pu croire que le four avait été remis en fonctionnement pour l’occasion.

Jean-Paul Fournier, sénateur-maire, accompagné de nombreux élus, dont Richard Tibérino, adjoint président du conseil de quartier, rappelait que « ce genre de restauration est une chance pour la ville car elle montre la richesse de son patrimoine. On peut penser que ce four date du XIXe siècle, il fallait le protéger. Comme pour le puits Cauchoux, cela sert à montrer que chaque quartier a une histoire liée à sa vie. Pour les élus que nous sommes, c’est aussi avoir le respect des anciens, un respect auquel nous tenons. En plus, ici la restauration a permis de mettre en valeur tout ce secteur de colline vraiment exceptionnel. »

DSC03852 (Copier).jpgFrancis Brun, président de l’association du Patrimoine, initiateur du projet, évoquait « le dernier espace de garrigue épargné, autour du village. Cette colline qui est la huitième colline de Nîmes, nous avons à cœur de la rénover. Ce four à chaux est notre patrimoine de proximité. Nous avons demandé sa restauration car il y avait urgence. Il fallait éviter que la voûte s’affaisse et que tout devienne tas de pierres. Nous avons fait appel à Maurice Roustan, le « Monsieur pierre sèche » de Nîmes. Aujourd’hui je le remercie aux nom de tous les Saint-Césairois, mais aussi la municipalité, qui nous a suivis et en particulier Daniel Broquier, un responsable particulièrement attentif à nos desiderata. Je suis heureux de constater qu’une collaboration raisonnable donne des résultats. »

Jean-Paul Fournier et Francis Brun ont ensuite dévoilé la plaque commémorative.

25/06/2012

Pieds-Noirs, une histoire française

06 - Rapatries.jpg50 ans après les accords d'Evian, Midi Libre retrace, l'histoire des Français d'Algérie. Des images rares et des témoignages poignants relatent ces années singulières.

1962, un million de Français des deux départements de cette Algérie désormais indépendante s'enfuient, la peur au ventre et l'amertume au coeur. Ils partent dans le désordre, la confusion, vers une métropole qui ne les attend pas, ne s'y est pas préparée, redoute leur arrivée.

2012, que sont devenus cinquante ans plus tard ces rapatriés ?

Vous pouvez vous le procurer en kiosque ou sur la boutique sur le site Midilibre.fr rubrique Hors séries en cliquant ici

https://monabo.midilibre.com/netful-presentation-press/si...

23/06/2012

Saint-Césaire - Le Patrimoine célèbre son vingtième anniversaire

DSC02497 (Copier).jpgL’association du Patrimoine de Saint-Césaire invite tous les Saint-césairois, d’origine ou d’adoption, et les amoureux du village, à la célébration de son vingtième anniversaire.

Pour l’occasion, une grande journée festive aura lieu le samedi 30 juin. Le rendez-vous est fixé à 11h 30, sous le couvert de l’ancien lavoir communal, situé dans la rue éponyme. Une plaque inaugurale du « circuit du patrimoine » y sera dévoilée en présence des élus.

Un apéritif, offert par l’association, précédera un repas convivial servi au Casa Léone, sur la place du Griffe. Une petite ballade commentée dans les rues du village terminera la fête.


Informations et inscriptions au repas (25 € TC) : Francis Brun 04.66.23.94.21

Le menu : entrée avec buffet à volonté, viande et légumes (avec au choix, gigot d'agneau ou daube niçoise), fromage, dessert, vin et café.

22/06/2012

La saison des champions - Historique !

09 - Foot Montpellier Historique.jpgMidi Libre publie un hors-série entièrement consacré au titre de champion de France de Ligue 1 décroché par le Montpellier Hérault Sport Club.

L'occasion de revivre les heures de gloire des joueurs sur la place de la Comédie, ainsi que tous les matches d'une saison 2011-2012 aussi folle exceptionnelle.

A lire aussi: une rencontre exclusive avec Loulou Nicollin, le président emblématique du club, et le trombinoscope de l'équipe championne de France. Historique !

 

Vous pouvez vous le procurer en kiosque ou sur la boutique sur le site Midilibre.fr rubrique Hors séries en cliquant ici

 https://monabo.midilibre.com/netful-presentation-press/si...

20/06/2012

Saint-Césaire - Les aînés ne s'ennuient jamais

DSC03711 (Copier).jpgLes aînés se sont réunis dans la salle municipale de la rue Mascard.

Que de monde,vendredi dernier, dans la salle municipale de la rue Mascard, à Saint-Césaire !

A la fois ravie et quelque peu débordée, Lucie Maire, présidente du club des Aînés de Saint-Césaire, n’a pas cessé de serrer des mains, embrasser, remercier. L’événement n’a lieu qu’une fois par an, il n’en prend que plus d’importance. En effet, le club des Violettes clôturait son activité annuelle, pour mieux la reprendre en septembre, par une journée festive. « C’est un succès formidable ! Je suis heureuse car notre club représente vraiment ce qui doit se faire pour le troisième âge. Nos animations plaisent, nos efforts sont récompensés. »

Le monde politique local avait tenu à honorer cette fin de saison. Richard Tibérino, adjoint au maire délégué à Saint-Césaire et Bernard Auzon-Cape, conseiller général du canton, connaissent bien le quartier et le club des Violettes. Ils étaient à l’unisson pour louer les mérites de toute l’équipe dirigeante de l’association. « Il y a de plus en plus de monde, confiait Richard Tibérino. De plus, les gens viennent d’au-delà de Saint-Césaire, c’est la marque de l’hyper-dynamisme de la présidente et de son entourage. Ce qui est aussi formidable, c’est qu’il y a beaucoup de jeunes retraités. » Bernard Auzon-Cape se réjouissait lui aussi de la réussite de la manifestation. « Je suis vraiment heureux de voir ce club en pleine expansion, grâce, il faut le dire, au rôle de sa présidente, Lucie Maire, et des membres du bureau. C’est très bien de retrouver une telle convivialité au sein de personnes du troisième âge. »

Après l’apéritif et un repas digne d’une grande table, Fernand Forestier jouait le rôle d’animateur et d’amuseur, avec ses blagues et surtout son sketch sur le maset (ou ma cabane au fond du jardin).

La journée s’est terminée sur des rythmes de salsa, paso ou autre tango. Les anciens ne s’ennuient  vraiment pas  à Saint-Césaire !

DSC03721 (Copier).jpg       DSC03753 (Copier).jpg       DSC03734 (Copier).jpg

00:05 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

18/06/2012

Puech du Teil - Bien plus que des voisins... des amis

DSC03792 (Copier).jpg

Au Maurice Gervais, le mot amitié prend tout son sens.

Discrète, dans un exceptionnel cadre de verdure à deux pas du Jean-Jaurès, la petite copropriété Maurice Gervais exhale un parfum de bien-être. Ne dites pas à ses habitants, locataires ou propriétaires, qu’ils sont voisins, ça les fâcherait : ils sont amis !

Une fois l’an, pour célébrer cette amitié, ils se regroupent sous la fraîcheur des mûriers et des tilleuls, pour un repas convivial. Jeunes et anciens se sont retrouvés vendredi dernier, avec au menu, outre les plats préparés par chacun, beaucoup d’anecdotes. Une occasion pour Emy Domergue, qui vit là depuis 1957, date de la construction des immeubles, de rappeler « la formule innovante pour l’époque : la location se terminait par l’acquisition de l’appartement. » Simone Tron, qui réside là depuis de nombreuses années, apprécie par-dessus tout les rapports chaleureux qui existent entre les habitants. « Ici, les nouveaux arrivants sont vite mis à l’aise par les anciens. En plus, nous avons la chance d’être dans une petite copropriété, on fait vite connaissance. »

Il ne manquait que le chant des cigales pour accompagner cette soirée de l’amitié, joyeusement animée.

DSC03766 (Copier).jpg       DSC03782 (Copier).jpg       DSC03788 (Copier).jpg