06/07/2012

Saint-Césaire - Jérôme Garcia expose ses toiles colorées

DSC03804 (Copier).jpgJérôme Garcia, à gauche, avec Fabrice Lucazeau et Eric Havez et des Caves 41. 

Ce que Jérôme Garcia privilégie, avant tout dans la tauromachie, ce sont les couleurs et le mouvement. Ce peintre autodidacte, forain dans sa jeunesse, n’en finit pas, à travers sa technique et sa créativité, d’étonner les passionnés d’art.

Si la peinture est née chez lui comme une thérapie, à la suite d’importants problèmes de santé, elle lui permet d’exprimer aujourd’hui toute sa sensibilité et son caractère trempé. Ses œuvres allient couleur, mouvement et lumière sur différents supports. « Ce qui me passionne surtout dans la tauromachie, ce sont les couleurs qu’on ne trouve nulle part ailleurs que dans l'habit de lumière porté par le toréador, évoluant dans le cadre formidablement lumineux qu’est l’arène. Je suis, de nature, un être anxieux, stressé et même explosif. C’est pour cela que je peins sur des supports aussi variés que le bois, le plexiglas ou le verre, mais toujours à la recherche de la couleur qui viendra donner tout l’éclat au mouvement. Toujours dans le cadre de cette recherche, je pratique sur certaines toiles un mélange de vernis et de paillettes, venues spécialement d’Espagne. En plus, exposer ici me ravit car mon épouse est œnologue et je me suis découvert une passion pour le vin.» 

Eric Havez, responsable du magasin, est, lui aussi, ravi de cette exposition, pour de multiples raisons. « Je connaît Jérôme depuis l’école primaire. L’idée d’accrocher ses œuvres ici, a pris naissance lors de la féria, car nous avons les mêmes passions. Les Caves 41 organisent tous les ans la pégoulade du rosé, un hommage rendu à ce vin, à travers différents vignerons locaux ou régionaux. C’est tout naturellement que je lui ai demandé de venir, pour parfaire la touche de fête réservée à cette manifestation. Les œuvres de Jérôme, par leurs couleurs, s’intègrent à merveille au lieu et au côté ludique de l’événement. Rouge, fuchsia, carmin, or, rose sont autant de couleurs qui s’associent à la peinture comme au vin. »

Cette exposition ne laisse pas indifférent.

A voir jusqu’au 30 juillet, Caves 41, 191 chemin du Mas de Cheylon, à Nîmes

DSC03807 (Copier).jpgSophie Rougerie, Eric Havez et Fabrice Lucazeau, en compagnie de Jérôme Garcia, à droite.

Commentaires

Merci pour cet article

Écrit par : machine à coudre | 06/07/2012

Les commentaires sont fermés.