Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


10/06/2012

Mas Roman - Les affres d’un pari perdu

DSC03545 (Copier).jpgEdmond Abes, entre Bruno Laville, Sophie et Vincent Garcia.

Chez Sophie et Vincent Garcia, au tabac-presse du Mas Roman, vendredi dernier Edmond Abes avait la mine des mauvais jours.

Cet âme du Mas Roman, supporteur inconditionnel de l’Olympique Lyonnais, était convaincu de l’excellence de son équipe favorite et du niveau moyen de celle de Nîmes. La confiance et l’insouciance lui ont joué un mauvais tour. Il avait parié sur une place en Champion’s league pour l’OL et surtout sur la non-accession en D2 du Nîmes-Olympique. Mal lui en a pris, on connaît l’épilogue ! Comme le confiait Bruno Laville, avec un énorme sourire : « Il aurait mieux fait de jouer au loto, il aurait eu plus de chances ! » Aussi, devant des supporteurs nîmois hilares, Edmond Abes a dû endosser à contrecœur la tenu du douzième homme nîmois, enjeu du pari.

Les habitants du quartier devront s’habituer à voir circuler ce « lyon » penaud et rouge de confusion, car il arborera cette couleur durant une semaine. Le pronostiqueur a promis de revoir ses fiches pour la saison prochaine et de moins s’enflammer sur des enjeux qui apparaissent faciles.

Les commentaires sont fermés.