Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


28/04/2012

Saint-Césaire - Le griffe du village retrouve ses couleurs

DSC02765 (Copier).jpgLe griffe de Saint-Césaire a renoué avec son éclat d'antan..

A Saint-Césaire, le griffe qui donne son nom à la place principale, a retrouvé tout son éclat. Cette fontaine publique a subi les assauts de l’hiver. La canalisation a dû être réparée. Le service municipal en a profité pour redonner des couleurs à la partie en bronze. C’est un griffe tout pimpant qui trône à nouveau sur la place.

Pour les amateurs d’histoire, Francis Brun, intarissable sur le passé du quartier, rappelle l’origine de ce mot : « Il fait son apparition au moyen-âge et a été popularisé, notamment, par la langue d’oc, pour désigner une fontaine publique. Les artisans de fontaines de l’époque se sont inspirés de la statue en bronze du Grifone, ramenée à Pise, au XIIe siècle, par les Croisés qui revenaient d'Egypte. L’installation de bassins abreuvoirs coiffés de cet ornement s‘est ensuite développée dans les villages du Midi. L’appellation « fontaine du griffe » est entrée naturellement dans le langage courant. Le griffe actuel de Saint-Césaire date de 1997. Il a remplacé celui qui avait été posé en 1904, mais rasé en 1960 pour permettre le passage des bus. » 

17:23 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

21/04/2012

Saint-Césaire - Quatre mois de travaux d'aménagement

DSC02750 (Copier).jpgLe chantier a débuté, une déviation a été mise en place. 

A Saint-Césaire, les travaux d’aménagement de la route de Rouquairol, dans sa partie comprise entre la gare SNCF et le centre de tri postal, ont débuté depuis une semaine. Ils vont durer quatre mois. Rappelons que le  conseil général, maître d’œuvre, a prévu différentes réalisations pour sécuriser cette portion de route départementale : rond-point, piste cyclable, trottoir et feux tricolores.

Pour l’heure, des buses sont posées dans le fossé, pour canaliser les eaux pluviales et permettre le recouvrement de cette partie très dangereuse. Afin de gérer aux mieux la circulation, il passe à cet endroit-là près de 7 000 véhicules par jour, une déviation a été mise en place. Les usagers arrivant de la Vaunage et se dirigeant vers la gare, doivent passer par les avenues Pavlov et Curie. Dans le sens inverse, devenu unique, la circulation est maintenue sur une voie. Si pour l’instant il n’y a pas de bouchon, cela risque de changer dès lundi, jour de rentrée scolaire. Si possible, il est conseillé d'éviter cette artère.  

13/04/2012

Mas Roman - Les écoliers planchent sur l'eau cette année

DSC02543 (Copier).jpgLa nature et toutes ses couleurs en exposition.

Pour les élèves de l’école élémentaire du Mas Roman, la nature fait partie intégrante des études.

DSC02508 (Copier).jpgCette année, le thème principal était l’eau, sous toutes ses formes, ses vertus et surtout sont côté vital pour l’être humain. Toute l’année, cours théoriques et animations diverses leur ont permis de comprendre la nécessité absolue de sauvegarder cet élément.

Ils ont réalisés des œuvres exprimant leur vision sur le sujet. Mais la nature c’est aussi la végétation et pour allier, le côté pédagogique au côté utile, une vente de plantes était organisée sous le préau de l’école. Le bénéfice de cette vente financera des classes vertes et autres sorties.

Le côté bucolique a séduit les visiteurs venus nombreux. Stéphanie, la maman de Selma, était ravie : « C’est sympa, on a des fleurs sur place et on permet aux enfants d’aller au-devant d’autres découvertes, je suis vraiment comblée. »

DSC02539 (Copier).jpg    DSC02541 (Copier).jpgDSC02537 (Copier).jpg    DSC02532 (Copier).jpg         

10/04/2012

Saint-Césaire - L’académie de danse de Frédérique Basset rafle une multitude de trophées

DSC02419 (Copier).jpgToutes les Nîmoises ont obtenu une récompense à Carcassonne.

Ancienne soliste du ballet de Marseille, sous la direction de Roland Petit, Frédérique Basset enseigne la danse classique depuis de nombreuses années à Saint-Césaire, avec à la clé de nombreuses récompenses pour ses élèves. Un an après avoir créé sa propre académie de danse, le succès est toujours là.

Les vingt-six élèves qui ont présenté le concours régional de la Confédération nationale de danse, qui regroupait près de sept cents concurrents à Carcassonne, ont toutes obtenu un trophée. Ce sont six premiers prix, cinq deuxièmes et quinze troisièmes, qui sont venus récompenser une année d’efforts.

Frédérique Basset explique l’importance de ces résultats : « Ce concours est un véritable test pour l’élève. Il lui permet de se dépasser, en essayant de faire abstraction du trac. Chaque élève sort du cocon de l’école et se retrouve seul sur scène pour présenter une variation imposée. A cet instant il faut tout donner et ne penser qu’à la danse. De plus, il mesure son niveau par rapport aux autres danseurs et peut se situer au niveau régional, en acceptant la loi, parfois dure, des concours. »

Six jeunes filles ont obtenu un premier prix synonyme de qualification pour le concours national qui ouvre les portes des grandes écoles de danse. Ainsi, Maguelone Buttet, Marine Delon, Olivia Hacquet, Laure Maillard, Emma Mino et Perrine Reiniche iront défendre leurs chances à Nice.

Pour montrer que la danse classique est la base de toutes les danses, même les plus atypiques, Frédérique Basset organise un stage de comédie musicale du 2 a 6 juin.

 
Le gala de l’académie aura lieu le 29 juin, à 20 heures, au théâtre de Nîmes, 1 place de la Calade.

08/04/2012

St Césaire - Une grande fête au lavoir le 30 juin

patrimoineFrancis Brun, au centre, n'est pas avare d'explications.

L’association du Patrimoine de Saint-Césaire a tenu son assemblée générale à la salle municipale, rue de Mascard. C’était l’occasion pour le président Francis Brun de rappeler un moment important dans la vie de l’association : « Nous fêtons officiellement, cette année, son vingtième anniversaire. En effet, elle a vu le jour le 2 juillet 1992, même si l’idée de faire connaître et défendre le patrimoine saint-césairois était née l’année précédente. »

Dans le bilan de l’année écoulée, il évoquait des résultats très encourageants avec notamment la restauration achevée du four à chaux et l’entretien qui a été fait sur la partie végétale du site du moulin à vent.

patrimoineL’association met tout en œuvre pour que cette « colline remarquable », comme la qualifie Jean-Paul Fournier, soit reconnue au titre de patrimoine naturel forestier. Les autres projets ne manquent pas. La mise en valeur et le classement de l’église en font partie ainsi que la rénovation, nécessitant l’accord du propriétaire, du porche médiéval situé à la table de pierre. Ce porche était l’entrée du quartier du fort, ancien prieuré fortifié. L’association, relayant la paroisse, s’occupe aussi d’obtenir auprès de la Direction régionale des affaires culturelles, la rénovation du tableau mis à jour dans l’église. Le conservateur régional de cet organisme sera reçu dans quelques jours.

Francis Brun souhaite aussi célébrer comme il se doit ce vingtième anniversaire. « Une grande fête sera organisée le 30 juin, au lavoir. A cette occasion nous poserons la première plaque du circuit du patrimoine de Saint-Césaire. Avec le temps, c’est une quinzaine de lieux historiques qui seront signalés, explications à l’appui. Les gens pourront les découvrir lors de la ballade pédagogique prévue au programme. » Un rendez-vous à ne pas manquer.


Contact : Francis Brun, tél. 04 66 23 94 21 –
Site internet : http://patrimoine-st-cesaire.blogspot.com

04/04/2012

Saint-Césaire - Les enfants des écoles ont défilé sur le thème du développement durable

carnavalLes déguisements, fabriqués par les enfants, étaient très colorés.

Pour ce carnaval annonciateur du printemps, les élèves des écoles primaire et élémentaire de Saint-Césaire, ont relevé un défi peu banal : créer des déguisements à partir de matériaux destinés au recyclage.

Pour Lucie Bayou, directrice de l’école élémentaire, le thème a été vite trouvé. « Nous avons amenés les élèves voir l’exposition sur l’art pauvre, présentée au Carré d’Art en fin d’année. Les deux écoles ont alors travaillé sur un projet commun, coïncidant à merveille avec l’arrivée du printemps : le développement durable. » Avec passion et obstination, les enfants, aidés des parents, ont fait preuve d’une imagination débordante. Les costumes multicolores ont été réalisés avec du carton ou papier d’emballage, des bouchons en plastiques et autres objets destinés normalement aux poubelles bleues.

Floriane Le Dœuff, directrice de l'école maternelle, était ravie : « L’idée est aussi de faire connaître le tri sélectif, de montrer que des choses qu’on jette peuvent resservir. C’est du Récup’Art . Les enfants ont été si heureux de fabriquer leurs déguisements. Ce défilé est la finalisation du projet. » Vendredi dernier était le grand jour, les déguisements allaient être enfin dévoilés aux yeux de tous. C’est un joyeux cortège qui a pris d’assaut les vieilles rues de Saint-Césaire, composé d'enfants fiers et heureux de parader devant un public nombreux et conquis.  

(voir l'album photos) 

10:24 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : carnaval |  Facebook | | |

03/04/2012

Mas Roman - Plantes

Afin de financer les sorties culturelles et pédagogiques de ses élèves, l’école primaire du Mas Roman organise une vente de plantes.

Elle aura lieu les 3, 5 et 6 avril, dans la cour de l’école, 194 rue Charles Perrault, à partir de 16h 30. Amateurs de botanique, mais pas seulement, sont attendus pour ce marché.