02/03/2012

Saint-Césaire - Salle comble pour la dernière assemblée du comité

DSC02092 (Copier).jpgLes élus ont été interpellés par les riverains sur de nombreux points.

Salle municipale comble ! Pourquoi l’assemblée générale du comité de quartier de Saint-Césaire connaît-elle autant de succès chaque année ?

Pour le président Elie, la réponse est simple : « Nous sommes très attentifs à toutes les demandes des habitants. Même si nous ne faisons pas trop de bruit, nous sommes tenaces et ça paye .» Pourtant les demandes sont disparates... Pourquoi les immeubles ne pratiquent-ils pas le tri sélectif ? Qui s’occupe de la fermeture des cimetières ? Que compte faire la municipalité pour régler le problèmes des sacs de détritus abandonnés dans certaines rues ? Il faut limiter la vitesse dans le village, la circulation y est très dangereuse. Les tarifs de la déchetterie sont excessifs. Un habitant du Clos des Gallines s’énerve sur une promesse municipale non tenue à ses yeux : « La butte qui longe l’avenue Marc Boegner devaient être rehaussée pour éviter les nuisances sonores. Rien n’a été fait, on nous prend pour des billes ! »

Richard Tibérino, adjoint délégué au quartier, a apporté des réponses : « Les bailleurs ont été relancés pour le tri sélectif. Une personne va s’occuper de la fermeture des cimetières. Concernant la circulation, un plan avait été proposé mais refusé, sans avoir été testé, par les habitants. Concernant le rehaussement de la butte, la demande a été faite au conseil général, responsable de cette voie. » Plus inattendue a été la question d’un autre habitant : « On incite le citoyen à s’intéresser à sa ville et lorsqu’il veut assister à un conseil municipal, il n’entend rien car il n’y a aucune sono dans la salle réservée aux visiteurs ! » Richard Tibérino reconnaît que la sonorisation est très mauvaise.

 Et puis le problème de l’insécurité a été abordé par des habitants excédés de constater de plus en plus d’agressions physiques, de cambriolages ou de vandalisme. Pour Richard Tibérino, « La sécurité c’est l’affaire de tous y compris des habitants qui doivent tout mettre en œuvre pour éviter la tentation. La vidéo-protection est un outil, mais ça ne suffit pas. Des caméras vont être installées dans votre quartier, mais restez vigilants. »

En fin de réunion Bernard Auzon-Cape, conseiller général annonçait les futurs travaux de rénovation de la route de Rouquairol. Il n’y avait plus de question, il était temps pour le président d’annoncer l’apéritif.

                        DSC02066 (Copier).jpg           DSC02079 (Copier).jpg                        DSC02086 (Copier).jpg           DSC02067 (Copier).jpg

 

 

20:44 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour, il serait temps que nos élus prennent conscience de la dégradation du cadre de vie que subie la population de St. Césaire : vitesse dans les rue étroites, déchets et sacs poubelles à même le sol ou sur les trottoirs près de l'église, agressions de personne en plein jour, cambriolages aussi bien des maisons que des véhicules. Oui aux caméras pour surveiller ces incivilités. Et que nos élus travaillent pour trouver des solutions et punir les personnes concernées par ces incivilités.

Écrit par : andré | 03/03/2012

Les commentaires sont fermés.