Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


21/01/2012

Saint-Césaire : restauration intérieure de l’église

DSC01975 (Copier).jpgL'église de Saint-Césaire verra sa partie intérieure rénovée.

Il y a près d’un an, une souscription était lancée auprès des Saint-Césairois pour financer la restauration intérieure de l’église. Aujourd’hui, André Bresson, qui pilote avec d’autres paroissiens cette restauration, annonce le début des travaux pour « le 28 janvier. L’église sera fermée huit semaines environ. Les 70 000 euros de cette restauration émanent uniquement des dons de Saint-Césairois. Le chauffage et les plâtres vont être refaits après que les problèmes d’humidité ont été réglés. Nous avons fait appel à des artisans habitant ou étant installés à Saint-Césaire car on veut que l’église reste un bien commun à tous les habitants de ce quartier. »

Pour que le bâtiment retrouve son éclat du début du XIe siècle, des travaux externes seront nécessaires, « plus tard car il faut les moyens financiers, précise André Bresson. D’ailleurs, au presbytère, la souscription est toujours ouverte. »

12:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17/01/2012

Saint-Césaire - Il n’y a plus de saisons

DSC01965 (Copier).jpgUn véritable bouquet d'or.

Au-delà des conséquences qui risquent d’être graves pour les agriculteurs, ce qui caractérise cet hiver très doux, c’est le charme d’une floraison précoce qui donne déjà mille couleurs à de nombreux quartiers de Nîmes.

Cette année, les mimosas sont particulièrement en avance. Celui de Fernande Torres ne faillit pas à la règle. Majestueux, un peu provocateur, il s’offre fièrement en spectacle, illuminant de ses pommettes d’or la rue de l’Espérance. Dès le lever du jour, ce sont deux soleils qui viennent parfaire un tableau digne des plus grands peintres, l'accompagnant d'un parfum exceptionnel. Souhatons que le gel ne vienne pas détruire le chef-d’œuvre.

01:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mimosas |  Facebook | | |

11/01/2012

Saint-Césaire - Un nouvel écrin pour le bien-être

institut,bien-êtreLa jeune femme a embauché deux personnes.

Pour  Virginie Gautier le bonheur c’est pouvoir créer ce qu’on a cherché en vain.

 Cette femme déterminée, pleine de spontanéité et de naturel, a ouvert dans le quartier un espace de bien-être à son image. Institut & Spa est un concept nouveau : « J’ai voulu qu’on trouve ici ce que j’aurais aimé trouver ailleurs, lorsque j’étais cliente, confie Virginie Gautier. Une première chose me paraissait essentielle : que les clients se sentent chez eux et qu’ils puissent accéder à toutes les prestations sans changer de centre. »

La professionnelle souhaite que les clients puissent se faire plaisir avec des soins sur mesure et à un tarif abordable. « Nous sommes en période de crise morale et financière, permettre à n’importe qui de profiter d’un peu de bien-être et d’esthétisme me ravit. » Enfin, Virginie Gautier a aménagé un cadre raffiné un décors différent  pour chaque activité. Toutes exigent un personnel compétent. Dans cette aventure, Virginie Gautier a ainsi embarqué  Déborah et Lisa qu’elle a employées. « Elles ont en charge les soins esthétiques, les massages, l’épilation, le soin des ongles. »

Quant à Virginie, elle s’occupe du coaching amincissement et des soins anti-âge. 

09/01/2012

Quelques soucis sur la page internet de Midi Libre

Certains parmi vous, fidèles lecteurs, m'ont signalé l'impossibilité d'accéder, sur l'édition internet de Midi Libre, à la page "deuils" d'aujourd'hui. La plus récente est celle du 6 janvier. Il s'agit simplement d'un petit problème informatique qui va être réglé très rapidement.

Je profite de cette occasion pour vous remercier : toutes vos remarques ou informations font vivre l'actualité de votre quartier. 

Votre correspondant

07/01/2012

Saint-Césaire - Un bureau de poste plus clair et accueillant

DSC01944 (Copier).jpgLes relations entre clients et employés sont plus agréables.

Cela faisait des années que le bureau de poste de Saint-Césaire n’avait pas bénéficié d'un coup de peinture. C’est dans une salle triste, aux murs jaunis que les clients attendaient leur tour, devant « l’aquarium ». Aujourd’hui l’espace clients a été rénové. Les murs ont été repeints, le sol refait, tout le local sécurisé.

Béatrice Boisson, affectée au bureau de Cadereau, vient souvent faire des remplacements ici. Pour elle, pas de doute : « Le bureau est devenu agréable en retrouvant une véritable clarté. En plus, sans les vitres, la relation avec le client est beaucoup plus facile. »

Les usagers eux aussisont ravis. Parmi eux, Jean-Guy Thérond, un « client historique » comme il se qualifie. Pour lui, « C’est plus gai, plus accueillant et plus agréable pour le client mais certainement aussi pour les employés. Cela aurait dû être fait depuis longtemps, mais on ne va pas faire la fine bouche. »

Ces travaux ont coûté 26 000 euros.

05/01/2012

Saint-Césaire - La maison aux mille lumières vandalisée

Tristesse et désolation, la maison parée de mille lumières (lire Midi Libre du 3 janvier) a été vandalisée. Durant la nuit, des guirlandes ont été arrachées, d’autres volées tout comme certains sujets. Acte gratuit ou non, ce genre de faits a malheureusement tendance à se répéter dans le quartier. Renata est découragée, va-t-elle continuer ? Les enfants, punis par la bêtise de certains, pleurent la fin du spectacle.

07:47 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

03/01/2012

Saint-Césaire : une maison parée de mille lumières

DSC01934 (Copier).jpgLe Père Noël fait des heures supplémentaires rue Sadoul.

Une maison, pareille aux autres le jour, s’illumine de façon féérique le soir venu. Tous les habitants du Clos des Gallines la connaissent. Même si ce n’est pas le son et lumière des arènes, ce coin de la rue Sadoul devient magique tous les ans à la même période.

Renata a installé ses premières guirlandes il y a dix ans : « C’était à la demande de mes enfants et petits-enfants. Aujourd’hui, ils en veulent toujours plus. Ce sont à peu près quatre-vingts guirlandes qui éclairent la maison. Chaque année je change de thème en fonction de mon inspiration. La mise en place m’occupe près d’un mois, mais je suis heureuse de mettre un peu de gaité dans le quartier. Les personnes âgées amènent leurs petits-enfants qui sont souvent ébahis devant toutes ces lumières qui scintillent. »

Un spectacle qui va bientôt cesser, mais sera de retour l'an prochain. Car de l’aveu d’un voisin : « Tout le monde attend qu’elle le fasse et s’impatiente durant les jours qui précèdent Noël. »