Accueil Nîmes Saint Césaire | Tous les blogs de Nîmes | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami


23/11/2011

Saint-Césaire - IUT : l'équipe de foot a ses supporters

iut 15 (Copier).jpgAlexis Candéla, Françoise Cruz, Sébastien Piocelle, Renaud Ripart et Salam Charar.

Engagés dans le championnat universitaire de football dans le cadre de leur projet universitaire (lire Midi Libre du 24 octobre), les étudiants de deuxième année de gestion et administration de l’IUT commencent à engranger les victoires. Cependant, ils sont  toujours à la recherche de sponsors et de moyens pour financer leur projet. La tombola organisée à cet effet était à la hauteur de leurs espérances. Responsables universitaires et sportifs reconnus ont accepté de se prêter au jeu pour le tirage au sort effectué jeudi dernier.

Très souriant Salam Charar, directeur de l’IUT, soulignait « une initiative qui  a du cran et qui caractérise l’esprit de cette école. Notre université compte cinq départements dont un tertiaire qui donne une formation diplômante dans le cadre sportif. Ces jeunes saisissent pleinement leurs chances. Je suis ravi d’un tel projet car, les étudiants ne restant ici que deux ou trois ans, il incite les autres à continuer à s’investire.»  

Françoise Cruz, responsable du département GEA, reconnaît que « ces jeunes s’impliquent énormément. Leur initiative est excellente, c’est une bonne motivation pour tous. En plus, cela renforce notre partenariat avec Nîmes-Olympique ».

Sébastien Piocelle,  joueur (connu et reconnu)de Nîmes-Olympique et parrain de l’initiative est aussi enthousiaste : « Je m’investis dans pas mal d’autres actions qui me semblent méritantes. Quand on m’a présenté ce projet j’ai tout de suite dit oui car il y a un côté sympa et courageux dans une telle initiative. Ce n’est pas facile de mettre en place une équipe, surtout pour des étudiants. Cependant, je ne veux pas rester un parrain que pour l’affiche et je compte bien les aider autrement, notamment en organisant un tournoi, pour qu’il y ait un réel engouement autour du projet ».

Renaud Ripart, lui aussi parrain et joueur de Nîmes-Olympique, et ancien de l’IUT, est tout acquis à la cause d’Alexis Candéla et de ses comparses : « Ce sont tous des copains et je veux que leur projet aboutisse. Ça me rappelle des souvenirs mais, pour moi, la situation a changé. Contrairement aux salles de cours, où on est assis et concentré sur un sujet, sur un terrain on lâche tout. »

Contact : fungea2011@gmailcom

iut 6 (Copier).jpg

iut 11 (Copier).jpg

iut 31 (Copier).jpg

iut 39 (Copier).jpg

Les commentaires sont fermés.