24/10/2011

Saint-Césaire - Les petits élèves à l'école du goût

DSC01357 (Copier).jpgLilou Clary devant un auditoire très attentif.

Le récent article publié dans nos colonnes sur l’azerolier (lire Midi Libre du 15 octobre) a suscité l’engouement. C’est ainsi que tout naturellement Anne-Christine Blachère, enseignante à l’école maternelle de Saint-Césaire, a accepté la proposition de Lilou Clary : dans le cadre de la semaine du goût, faire connaître aux enfants les véritables fruits du terroir, ceux qu’on trouve dans le village.

Avec  Josette et Francis Brun, ardents défenseurs du patrimoine, ils ont donné toutes les explications sur l’azerole, la grenade ou encore la jujube. Les enfants étaient ravis d’entendre, par la voix de Lilou Clary, la version locale de la fable du Petit Poucet qui « avait semé des azeroles le long du chemin car il savait que les oiseaux, qui se délecteraient de la chair du fruit, en laisseraient le noyau dur comme une pierre, lui pemettant ainsi de retrouver sa maison. »  Mais leur ravissement ne s’arrêtait pas là : ils ont goûté la gelée et la pâte d’azeroles confectionnées avec beaucoup de patience et surtout d’amour par mamie Lilou. Nicolas résumait l’avis général : « J’aime trop ça, on dirait le goût de la pomme et de la noisette. »

Pour Anne-Christine Blachère, l’occasion était formidable : « Dès leur plus jeune âge,  il faut sensibiliser les enfants à la nature et au patrimoine, c’est à cette période qu’ils sont le plus réceptifs aux odeurs, au goût et à tout ce qui les entourent. Nous avons déjà fait un atelier cuisine en prélude à une fête de la forêt. Aujourd’hui cette initiative vient à point nommé. » Les enfants sont ensuite allés sur la colline du moulin à vent voir les azeroliers dans leur milieu naturel, autre sujet d’émerveillement.

DSC01362 (Copier).jpgDSC01365 (Copier).jpgDSC01352 (Copier).jpg

Les commentaires sont fermés.