03/07/2011

Rue de la République - Les riverains réclament un peu de civilité

IMAGE 1.jpgTravaux obligent, les places de stationnement ont provisoirement disparues sur la rue la République et il n’est pas facile de se rendre dans un commerce sans faire quelques centaines de mètres à pied. Faut-il pour autant mettre les piétons en danger ?

C’est la question que pose Charly Baugey, secrétaire général de l’Association Gardoise des Diabétiques dont le bureau est situé au 48 de cette rue. « Je comprends que les travaux causent une gêne pour les automobilistes, en particulier pour le stationnement, mais ce n’est pas une raison pour mettre en péril la vie des piétons. Cette rue est très fréquentée, il y a beaucoup de personnes âgées qui circulent sur les trottoirs, alors lorsqu’une voiture y est mal garée, ces personnes doivent passer sur la chaussée et il y a un risque réel. Il serait bon que certains automobilistes aient du respect vis-à-vis des autres usagers de la voie publique. Ce n’est pas parce que certains sont à court de temps que la vie doit devenir trop courte pour d’autres. »

Ce sentiment est partagé par grand nombre d’habitants de ce quartier qui trouvent que les travaux « ont bon dos » et qu’il y a depuis plusieurs mois beaucoup de laisser-aller. 

Commentaires

C'est vrai qu'il y a un grand manque de civilité pas spécialement à la rue de la république mais de partout dans la ville. Des personnes qui se gare la ou il ne faut pas (trottoirs, place d'handicapé sans carte de stationnement prévu à cette effet ou alors avec la carte mais sans personne handicapé dans le véhicule); les force de l'ordre ne font pas leur boulot et devrait être un peu plus sévère sur c'est point là.

Écrit par : Pascal | 03/07/2011

Il y a sur Nîmes un laxisme coupable de la police qui ferme souvent les yeux sur des actes répréhensibles de la part des automobilistes. Il est vrai qu'il est préférables de verbaliser pour dépassement de temps de stationnement plutôt que de faire dégager les voitures gênantes en double files , sur les trottoirs voire les passages piétons et sur certains axes de la ville et cela pour plaire aux commerçants.

Écrit par : gege | 03/07/2011

Les commentaires sont fermés.