18/06/2011

Mas Roman - Sophie, Vincent et leurs clients : déjà dix ans

Sophie, Vincent, presseLe 16 juin 2001, alors qu’ils reprenaient le tabac-presse du Mas Roman, Sophie et Vincent Garcia, enthousiastes, se doutaient bien qu’ils partaient pour un long bail. Aujourd’hui, l’enthousiasme est plus que jamais présent, accompagné d’un réel bonheur.

Personnage haut en couleur et en gouaille, jamais avare de bons mots, Vincent Garcia confie avec un large sourire : « Notre commerce, comme le bar ou la boulangerie, est un point relais pour toutes les personnes qui vivent ou travaillent ici. On est vraiment heureux de discuter avec nos clients, certains sont devenus des amis. Ici, on commente l’actualité politique, sportive ou people, dans une franche rigolade. On vit plus dans un village qu’un quartier, il y a beaucoup de convivialité.» 

En dix ans, il a vu son activité évoluer : « Avec l’arrivée de l’hôpital Caremeau et les évolutions  de la population, il a fallu s’adapter aux nouvelles demandes. On est en plein dans offres de proximité et je dirais même dans les offres au détail : ici le client peut acheter un timbre, retirer sa carte grise, acheter un cigare, son journal, … En plus, le magasin est ouvert toute l’année sept jours sur sept.»

Côté congés Sophie Garcia avoue :« Avec Vincent nous prenons très peu de congés, mais lorsque c’est le cas, nous nous faisons remplacer. Mais, quand je suis en vacances, j’ai envie de revenir, car j’adore ma clientèle. » Ajoutez à cela que Vincent Garcia est aussi, au sein de l’Union des Diffuseurs de Presse, président départemental et vice-président pour la région Midi – Côte d’Azur, et vous comprendrez que rie ne favorise des repos supplémentaires. 

14:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sophie, vincent, presse |  Facebook | | |

Commentaires

ils sont forts ces garcia !

Écrit par : AUSTRUY | 19/06/2011

Plus qu'un point relais ..... un lieu familier et sympathique où l'on est toujours bien accueilli.
Lorsque l'on entre dans leur magasin, aux discussions et au sourire ouvert des Garcia, on sait que l'on se trouve dans un de ces commerces où le côté humain a toute son importance. Et les "bons mots", les commentaires parfois pagnolesques nous rassurent : oui, on se sent chez soi.

Écrit par : Lola | 19/06/2011

on est comme a la maison!!!de bons collegues bise a eux!!!

Écrit par : christine | 21/06/2011

Les commentaires sont fermés.